Rareté du vaccin contre la grippe saisonnière dans les pharmacies

Les marocains victimes d'une grande supercherie

La promesse donnée par le ministre de la santé, Khalid Aït Taleb, de procéder à une vaccination massive contre la grippe saisonnière s’est révélée être une véritable supercherie. Rien de tout cela n’a eu lieu. Alors qu’elle avait été annoncée pour la dernière semaine du mois d’octobre 2020, la campagne de vaccination n’a commencé, officiellement, que le 2 novembre. Dans de nombreuses sorties médiatiques, Khalid Aït Taleb avait dit que le vaccin contre la grippe saisonnière sera disponible pour tous les Marocains.

Or, valeur d’aujourd’hui, beaucoup de pharmaciens renvoient leurs clients en leur disant que les stocks sont épuisés. En tout et pour tout, le Maroc n’a importé que 150.000 doses de ce vaccin, dont le prix a été augmenté à 125 dirhams pour cette année alors que son prix pour l’année dernière n’était que 72 dirhams.

On se demande où est passé le ministère de la santé. Pourquoi n’assume-t-il pas ses responsabilités quant à l’approvisionnement du marché en doses suffisantes? Le moins que l’on puisse dire est que pendant cette crise sanitaire extrêmement éprouvante pour le pays, on constate un grand relâchement de la part des responsables gouvernementaux. Outre une mauvaise gestion de la crise du Covid-19, caractérisée par une hausse inexpliquée des contaminations et des décès, le gouvernement affiche une absence totale, voire fait montre d’une incapacité à tenir les promesses tenues.

Ainsi, comment expliquer que le ministère de la santé n’ait pas pu tenir la promesse de fournir le marché en quantités suffisantes pour vacciner le maximum de Marocains? Une chose est sûre, en tout cas : si le ministère de la santé a échoué à approvisionner le marché en doses suffisantes concernant le vaccin contre la grippe saisonnière, c’est qu’il pourrait également connaître le même échec contre la prochaine grande campagne de vaccination contre le Covid- 19.

Une campagne que tous les Marocains attendent avec impatience sachant que le vaccin anticovid est désormais le seul espoir pour le pays pour surmonter cette grave sanitaire qui ne cesse de s’aggraver de jour en jour.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger