Archives de l'auteur: Aissa Amourag

LE ROYAUME MIS SOUS PRESSION POUR ROUVRIR SES FRONTIÈRES

Après la décision officielle de l’Union européenne de lever l’interdiction d’entrée sur ses territoires pour une liste de 15 pays dont fait partie le

Lire la suite

POURQUOI SAÏD AMZAZI DÉFEND-IL LES ÉCOLES PRIVÉES ?

Saïd Amzazi alerte, notamment, sur l’exode massif depuis l’école privée vers l’école publique alors que celle-ci n’est pas encore prête pour

Lire la suite

UN RAPATRIEMENT AU GOÛT AMER

Avant d’être rapatriés, ces Marocains doivent rallier, à leurs frais, Istanbul ou Paris, d’où sont organisés les vols marocains. Un calvaire pour cett

Lire la suite

Rachid Talbi Alami soupçonné de dilapidation de deniers publics

Un rapport de l’IGF révèle la réalisation par l’alors ministère de la jeunesse et des sports d’un portail destiné aux colonies de vacances pour

Lire la suite

La colère des infirmiers du public contre le ministre

Mise en place d’une instance nationale des infirmiers, revalorisation de la prime de risque et création d’un référentiel des compétences et métiers s

Lire la suite

Quand le Maroc rouvrira-t-il ses frontières ?

Le Maroc est classé par la Commission européenne parmi les pays qui contrôlent mieux, ou de manière similaire à l’Europe, la pandémie. L’Uni

Lire la suite

Y a-t-il une vision quant à l'avenir de l'épidémie ?

Le moins que l’on puisse dire est que les responsables du ministère de la santé, en décidant de regrouper les cas actifs du Covid-19 dans deux unités hospitali&eg

Lire la suite

Le lobby des pétroliers accusé de pratiques anticoncurrentielles

Le 21 juillet est le jour prévu par le Conseil de la concurrence pour prononcer des sanctions pécuniaires importantes contre les opérateurs pétroliers accusés, e

Lire la suite

Un plan d’urgence de 200 millions de dirhams pour sauver la presse

Deux jours seulement après sa création, l’Association nationale des médias et des éditeurs prend, officiellement, ses marques. A l’issue d’une rencont

Lire la suite

Le conseil de la concurrence dresse un diagnostic sans équivoque du marché des médicaments

Marché peu transparent et étroit et qui évolue, en plus, dans un cadre juridique inapproprié et dépassé. Il souffre aussi de l’absence d’une v

Lire la suite
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger