La Zarra, Chanteuse maroco-canadienne, demandée par France télévisions de teindre ses cheveux pour paraître 'moins arabe'"


La chanteuse maroco-canadienne La Zarra a lancé des accusations de racisme contre France Télévisions, liées à sa participation à l'Eurovision 2023. Elle affirme avoir été contrainte par l'organisation de se teindre les cheveux en blond pour paraître "moins arabe", dans le but de se conformer à une image qui serait plus acceptable pour le public français. Ces révélations ont été faites lors d'une interview diffusée le 10 mars sur la chaîne YouTube de Siham Bengoua.

La Zarra détaille que dès septembre 2022, les préparatifs pour l'Eurovision se sont révélés être une série de contraintes et d'impositions, l'empêchant d'exprimer pleinement sa vision artistique. Elle décrit cette période comme une "expérience désagréable", se sentant traitée comme une "esclave" de France Télévisions et réduite à l'état de "poupée" ou de "prostituée" par la délégation française.


L'accusation la plus explosive concerne la demande de France Télévisions de modifier son apparence pour atténuer son identité arabe. "Il fallait absolument que je sois blonde, Marilyn Monroe", rapporte-t-elle, citant un appel urgent de la cheffe de la délégation française insistant sur la nécessité de cette transformation capillaire sous prétexte que les Français "n'aiment pas les Arabes".

Face à ces allégations, France Télévisions a fermement rejeté les accusations, les qualifiant de "diffamatoires et outrageantes", et a évoqué la possibilité de soutenir des actions en justice contre les déclarations de la chanteuse.

Articles similaires