Projet Xlinks : Les nouveaux détails techniques de la future pose des câbles sous-marins d'interconnexion électrique


Le fabricant britannique des câbles sous-marins XLCC révèle de nouveaux détails techniques concernant le projet Xlinks Maroc-Royaume-Uni. En effet, selon les révélations dévoilées dernièrement par XLCC, les câbles électriques sous-marins, qui relieront le Maroc au Royaume-Uni, seront rallongés à 3 900 kilomètres de longueur. Au lieu de 3 800 kilomètres définis initialement dans le cadre du projet de liaison électrique sous-marine Xlinks, la longueur des câbles électriques HVDC a été revue à la hausse en raison notamment de motifs purement géologiques. Longeant l’itinéraire sous-marin, les canyons qui se trouvent au niveau des zones de passage où les câbles devront être posés sont en effet l’origine de cette extension.


Sur le plan technique, le directeur des opérations commerciales chez XLCC, Alan Mathers, explique que les câbles seront d’abord montés en section usine, ce qui signifie qu’ils seront assemblés en tronçons de câbles sous-marins d’une longueur de 20 km (longueur d’usine). Ensuite, ces câbles HVDC seront connectés les uns aux autres pour former un tronçon de 160 km (longueur de livraison). S’agissant du poids des câbles, le directeur fait savoir que chaque kilomètre du câble pèse 70 kg, poursuivant que pour réussir la phase de pose, XLCC œuvre à mettre au point le plus grand navire câblier au monde, lequel navire permettra de poser jusqu’à 20 km de câbles par jour au lieu de 14 km que devraient poser Xlinks. Construit par le groupe italien Prysmian, le navire est doté de deux carrousels pouvant contenir jusqu’à 26 000 tonnes.

Pour rappel, le projet Xlinks permettra au Royaume-Uni de s’approvisionner, à partir du Maroc, en électricité produite à base d’énergies solaire et éolienne, dans la région de Guelmim-Oued Noun. Dans ce contexte, le Maroc générera 11,5 GW d’électricité sans carbone et pourra en exporter 3,6 GW pendant plus de 19 heures par jour vers le Royaume-Uni.

Articles similaires