Questions à Khadija Arif, cheffe de la division de contrôle des produits végétaux et d’origine végétale au sein de l'ONSSA

Khadija Arif : "Les produits reconnus non conformes sont détruits"


Quels sont les mécanismes de surveillance établis par l’ONSSA au niveau du marché local ?
Le contrôle sanitaire et de conformité des produits végétaux d’origine végétale se fait par les inspecteurs de l’ONSSA au niveau du marché local. Nous effectuons des visites sanitaires régulières et des visites d’inspection en vue de la vérification et de la mise en place des mesures préventives d’hygiène et de salubrité prévues par les dispositions réglementaires et également par le système d’autocontrôle mis en place par les établissements pour réduire la contamination microbiologique. Nos plans de contrôle et de surveillance sont également mis en oeuvre pour la recherche biologique, la détection des contaminants, et des résidus de pesticides. Par ailleurs, au niveau des points de vente, le contrôle sanitaire est exécuté par les commissions mixtes préfectorales sous la présidence des walis et gouverneurs.

En quoi consiste votre plan annuel de contrôle des produits agricoles ?
L’ONSSA met en oeuvre annuellement un plan de contrôle et de surveillance des produits agricoles dont les fruits rouges destinés au marché national ou à l’exportation. Ce plan consiste à effectuer des prélèvements d’échantillons de fruits rouges à tous les niveaux à partir de la production primaire pour analyse aux laboratoires dans l’objectif de vérifier leur conformité, selon le cas, en matière de résidus de pesticides, de contaminants, de critères microbiologiques (Hépatite A, Norovirus, Salmonelles, Listéria, etc.).


Que faites-vous en cas de détection d’une non-conformité ?
En cas de non-conformité, les services de contrôle de l’ONSSA prennent les mesures réglementaires qui s’imposent, notamment la destruction des produits reconnus non conformes, la transmission de PV d’infraction au parquet, le rappel des produits reconnus non conformes, et enfin le renforcement du contrôle des produits concernés et des établissements concernés.

Vos contrôles excluent-ils les produits agricoles destinés à l’export ?
Le contrôle sanitaire et de conformité des produits végétaux et d’origine végétale s’effectue aussi bien à l’importation qu’à l’exportation. Et bien entendu, nos opérations de contrôles sont également menées au niveau du marché local (exploitations agricoles, marchés de gros, grandes surfaces et unités de conditionnement et de stockage).

Articles similaires