Inauguration du campus de Louis-Massignon à Bouskoura

campus-louis-massignon-bouskoura


L'Office scolaire universitaire international (OSUI) a inauguré, lundi, le nouveau campus du lycée Louis-Massignon à Bouskoura, signe du renforcement des relations bilatérales entre le Maroc et la France.

La cérémonie d’inauguration s'est déroulée en présence de l’ambassadeur de la France au Maroc, Jean-François Girault, du maire de Casablanca, Abdelaziz Omari et du président de l’OSUI, François Perret. En 1996, le groupe scolaire louis-Masstgnon ouvrait ses portes avec 190 élèves. Il en compte aujourd’huii 3 000. Pour augmenter ses capacités d'accueil et le confort de travail des élèves et des enseignants, il s'installe dès la rentrée prochaine dans son nouveau campus de Bouskoura. Ce campus " vert " engagé dans un processus de certification aux normes " haute qualité environnementale", est édifié sur 7 ha et 43 000 m2 couverts. Il comprend deux écoles primaires, un collège et un lycée ainsi que toutes les installations sportives prévues pour accueillir 3.500 élèves, portant ainsi en pleine charge la capacité d'accueil du groupe scolaire Louis-Massignon à plus de 4. 000 élèves avec les deux écoles du Val d'Anfa et de Mers Sultan.

En 20 ans, l'Osui a ouvert 9 écoles et lycées scolarisant aujourd'hui 8. 500 élèves sur programme français au Maroc, de Tanger à Dakhla. Il constitue une partie de l'enseignement français au Maroc, et développe un projet pédagogique conçu pour respecter l'homologation par le ministère français de l'Education nationale. En même temps, ce projet a pour objet d'accompagner les besoins de développement du Maroc, notamment par la mise en place progressive d'un enseignement à trois langues fondé sur la construction d'un bilinguisme français/arabe dès la maternelle, auquel s'ajoute immédiatement l'anglais.

Le réseau de l'Osui s'appuie sur une stratégie triennale dynamique et sur objectifs, renforçant le dialogue avec la communauté parentale autour de la construction de la réussite de l'élève.

Par ailleurs et pour la troisième fois, après Marrakech en 2 000 et en 2011, La Mission laïque française et l'Osui ont choisi le Maroc pour organiser le congrès annuel de leur encadrement, du 9 au 11 mai, cette fois autour du thème l'école apprend la citoyenneté.

Articles similaires