Guerre à Gaza : les États-Unis voteront ce vendredi à l’ONU pour un "cessez-le-feu immédiat"


Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU


C'est un changement de position qui tranche avec ce qui prévalait au début de la guerre entre Israël et le Hamas, le 8 octobre 2023. Les États-Unis soumettront, ce vendredi 22 mars 2024, au vote du Conseil de sécurité de l'ONU, leur projet de résolution insistant sur la nécessité d'un «cessez-le-feu immédiat» à Gaza, a annoncé Nate Evens, le porte-parole de l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nate Evans.

Alors qu'ils avaient jusque-là bloqué les résolutions qui mentionnaient un « cessez-le-feu » à Gaza, les États-Unis soumettent aujourd'hui une proposition semblable au Conseil de sécurité de l'ONU.

«Les États-Unis travaillent sérieusement avec les membres du Conseil depuis plusieurs semaines sur une résolution qui va soutenir sans équivoque les efforts diplomatiques visant à obtenir un cessez-le-feu immédiat à Gaza dans le cadre d'un accord sur les otages», ajoute le porte-parole de l'ambassadrice américaine à l'ONU.


Le texte américain « rejette toute tentative de modification démographique ou territoriale de Gaza » et condamne « tous les actes de terrorisme, y compris les attaques du Hamas du 7 octobre » contre Israël, tout en notant la « la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat et durable pour protéger les civils de tous côtés, permettre la fourniture de l'aide humanitaire essentielle […], et, dans cette optique, soutient sans équivoque les efforts diplomatiques internationaux pour parvenir à un tel cessez-le-feu en lien avec la libération des otages israéliens encore détenus ».

La Russie menace cependant de brandir son veto, réclamant un « appel » plus clair à faire taire les armes, car la résolution américaine ne fait pas état, selon Moscou, des mots "Apelle" ou "Demande". « Nous ne sommes pas satisfaits par quelque chose qui n'appelle pas à un cessez-le-feu immédiat », a déclaré, jeudi 21 mars 2024, l'ambassadeur russe adjoint à l'ONU, Dmitry Polyanskiy.

Articles similaires