La zone industrielle Aïn Sebaâ célèbre ses 100 ans

Au fil de son histoire, la Zone Industrielle de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi a pu contribuer au développement socio-économique de la région et maintenir sa position de référence au niveau national.

Une cérémonie officielle a été organisée, le mardi 24 mai 2022, à l’occasion de la célébration du 100ème anniversaire la Zone Industrielle de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi (AZIAN). Née il y a 100 ans, la Zone Industrielle de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi est la plus ancienne zone industrielle du Royaume. Implantée sur une superficie de 435 hectares, elle accueille plus de 500 entreprises opérant dans plus de 30 branches d’activités et générant plus de 38.000 emplois directs.

Lors de cette cérémonie, Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du Commerce, n’a pas manqué de montrer sa fierté «de célébrer, ensemble, le centenaire de la zone industrielle la plus ancienne du Royaume où des entreprises opérant dans des secteurs d’activités stratégiques pour l’économie nationale se sont développées». Et d’ajouter, «notre appui à l’ensemble des groupes industriels présents sur cette ZAI se poursuivra et se renforcera pour créer davantage de valeur et de richesse au sein de la région et contribuer à assoir la souveraineté industrielle de notre pays notamment dans l’agroalimentaire, les industries pharmaceutiques et l’énergie».

Evoquant l’importance de l’accès au foncier industriel et sa disponibilité pour l’attractivité de l’investissement, le ministre de l’Industrie et du Commerce a souligné que le gouvernement fait de la disponibilité d’une infrastructure de qualité à des prix compétitifs une priorité nationale afin de doter le Royaume d’outils et de moyens à même de répondre aux besoins du marché local, de l’export et de relever les défis de la compétitivité mondiale. «En stimulant l'investissement, en favorisant la création d’entreprises et en dotant les régions d'une capacité d'accueil aux standards internationaux, les zones industrielles du Maroc créent de l’emploi pour nos jeunes et génèrent de la richesse et de la valeur à travers tout le territoire», ajoute-t-il.

De son côté, Mohammed Fikrat, président de l’AZIAN, a rappelé que, au fil de son histoire, la Zone Industrielle de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi a pu contribuer au développement socio-économique de la région et maintenir sa position de référence au niveau national, «en témoigne la présence à ce jour de grands groupes industriels et de services qui continuent à créer de la valeur et de la richesse pour l’ensemble des parties prenantes».

Profitant de cette occasion, cinq conventions ont été signées entre AZIAN et l’OFPPT, l’ANAPEC, Mundiapolis, l’Agence Nationale pour la Lutte Contre l’Analphabétisme (ANLCA) et l’hôtel Grand Mogador. Lors de cette rencontre, s’est tenue également la cérémonie de remise du trophée du tournoi de foot de l’AZIAN.