Sans Ziyech, avec Ezzalzouli, et absence des locaux dans la liste de Halilhodzic pour la CAN

Aussitôt dévoilée, jeudi 23 décembre en conférence de presse à Salé, la liste des 25 joueurs choisis par le sélectionneur national du Maroc, Vahid Halilhodzic, pour disputer la prochaine CAN du 9 janvier au 6 février 2021 au Cameroun, a provoqué un tollé.

Premier fait marquant, l’absence du milieu offensif de Chelsea, Hakim Ziyech, qui paiera donc son irrégularité en club depuis sont arrivée en Premier League, et surtout la politique “stricte” du sélectionneur national en matière de discipline et de cohésion du groupe.

La deuxième grande surprise vient du côté des convoqués, avec la toute première sélection d’Abdessamad Ezzalzouli, déjà sous les radars depuis de longues semaines. Le jeune ailier très prometteur commence depuis quelques semaines a gagner sa place de titulaire dans la ligne d’attaque du Fc Barcelone, pour sa toute première saison avec le club catalan. Le public marocain s’interrogeait depuis si Halilhodzic allait le sélectionner un jour, et surtout si le joueur allait choisir de représenter le Maroc ou l’Espagne. “Ce n'est ni Mbappé ni Messi, mais c’est un joueur qui dispose de beaucoup de qualités et qu’il attend beaucoup de lui”, a affirmé le technicien bosnien lors de la conférence de presse.

On notera également la quasi-absence des joueurs évoluant dans le championnat national de la liste retenue pour la CAN. Seul le gardien de but du Raja de Casablanca, Anas Zniti, y figure. Et seulement en tant que troisième et dernier choix, vu que le portier du Fc Séville, Yassine Bounou, s’impose comme titulaire sous Halilhodzic, avec Munir El Kajoui, gardien du club turc Hatayspor, comme premier remplaçant presque indiscutable.

Finalement, l’équipe A’ qui a disputé la dernière Coupe arabe au Qatar n’aura fourni aucun élément à l’équipe première. Un autre échec qui s’ajoute à l’élimination en quart de finale face à l’Algérie. Par ailleurs, le sélectionneur national s’est dit être “déçu” des prestations d’Achraf Bencharki et de Soufiane Rahimi, lors de cette compétition. Mais même le défenseur central d’Al Ahly, Badr Benoun, et le latéral droit de l’As FAR, Mohamed Chibi, qui étaient l’un des meilleurs éléments de l’équipe de Houcine Ammouta, n’iront pas au Cameroun.