Interview de Yassmina El Farissi, présidente de la Confédération nationale des TPE/PME

"IL FAUT RESTER SOLIDAIRES DES ENTREPRISES"

Avec Business B’darija, Yassmina El Farissi souhaite proposer un accompagnement aux entrepreneurs nationaux non-francophones et leur permettre d’être eux aussi mis au fait des informations nécessaires selon elle pour la gestion de leurs entreprises.

Vous venez de lancer Business B’darija, une initiative en ligne qui vise à faire accéder les entrepreneurs nationaux aux informations que vous considérez comme étant essentielles pour la gestion d’une entreprise au Maroc, le tout donc en darija. Pourquoi ce choix du dialectal?
Parce que c’est la langue que la plupart d’entre nous, Marocains, utilise chaque jour, celle avec laquelle, en l’espèce, la plupart des entreprises sont dirigées, et parce qu’à mon sens un des principaux obstacles rencontrés aujourd’hui par de nombreux entrepreneurs au Maroc est celui de la langue. Car comme vous le savez, pas tous maîtrisent le français, qui est dans notre pays la langue des affaires, et cela va donc les priver d’accès à quantité d’informations tout-à-fait vitales pour une entreprise.

A quel type d’informations vous faites par exemple référence?
Je pense notamment au financement, qui est à mon avis une des composantes fondamentales pour le développement d’une entreprise. Vous ne pouvez par exemple pas compter sur votre épargne seule, c’est évident, cela limite vos perspectives et les rend ténues, et pourtant beaucoup d’entrepreneurs ne savent pas s’y prendre et, très souvent, n’ont même pas idée des possibilités qu’il peut y avoir en la matière. Mais je pourrais aussi parler de la gestion pure et dure, des méthodes de management qui ailleurs font florès et qui peuvent tout aussi bien être appliquées au Maroc; du “branding”, pour donner une image de marque à votre entreprise, etc.

Et c’est ce genre de thématique que, si je comprends bien, souhaite davantage creuser Business B’darija?
Tout-à-fait. Ce que nous proposons concrètement, c’est des formations en ligne entièrement gratuites, menées par des experts de notre cru, avec possibilité d’échanger directement avec eux au cours de webinaires que nous prévoyons de diffuser simultanément sur Zoom et Facebook et plus tard de mettre en ligne sur YouTube. J’ai fait particulièrement mention du financement, nous allons, à cet égard, pouvoir par exemple compter sur la participation de cadres bancaires qui vont expliquer aux entrepreneurs touchés par le Covid-19 comment bénéficier de Damane Oxygène, le mécanisme de garantie mis en place à cet effet par l’Etat, ou encore, en ce qui s’agit des jeunes, des modalités d’accès à Intilaka, le programme intégré de financement et d’appui des entreprises. Par ailleurs, nous comptons aussi proposer des formations en marketing digital, qui comme vous le savez aujourd’hui devient plus que nécessaire pour une entreprise pour pouvoir s’établir aux yeux du public. Et j’en passe. Notre objectif en fin de compte, c’est de proposer aux entrepreneurs quelque chose de pratique, qui va vraiment les aider à aller de l’avant. Et tout cela, bien sûr, en darija.

Je rappelle qu’en dehors de Business B’darija, vous êtes d’abord la présidente de la Confédération nationale des TPE/PME (CNTPME). Comment vous voyez les perspectives à court terme pour les TPE et les PME, maintenant que la machine de la relance s’apprête à être enclenchée?
Il va falloir que nous restions solidaires, cela va de soit, car, autrement, si la façon de faire d’avant revient, si chacun recommence encore à ne regarder que son seul nombril, nous n’allons pas nous en sortir, cela je peux vous l’assurer. Il nous faut donc capitaliser sur cet état d’esprit qui a permis de faire du Maroc un modèle à l’échelle internationale au cours des trois derniers mois, avec une gestion de la pandémie qui a été de bout en bout menée de main de maître, notamment au plan économique, et cela commence par le fait de continuer à soutenir les entreprises. C’est le seul moyen qu’il y a, de toute façon, pour que la relance économique soit effective et efficiente.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger