Le Wydad Casablanca remporte sa 3e Ligue des champions d'Afrique

Le Wydad de Casablanca vient de remporter sa troisième Ligue des champions d’Afrique, après avoir battu le double tenant du titre, Al Ahly d’Égypte, sur le score de 2 buts à 0 lors de la finale qui s’est tenue ce lundi soir au stade Mohammed V de Casablanca.

Les Marocains ont ouvert le score dès la 15e minute sur un sublime tir lointain signé Zouhair El Moutaraji, qui s’est logé dans la lucarne du gardien d’Al Ahly. Les hommes de Walid Regragui se sont contentés de laisser le ballon à des Égyptiens rarement dangereux, et de répliquer en contre-attaques. Une stratégie qui donnera ses fruits dès le début de la seconde période, avec le deuxième but de Zouhair El Moutaraji à la 48e minute (2-0).

C'est le troisième sacre pour le Wydad après les éditions de 1992 contre le Hilal du Soudan, et 2017 contre les mêmes adversaires de ce soir. Le WAC devient ainsi le club marocain le plus titré en Ligue des champions à égalité avec son rival, le Raja.

Ce sacre historique a déclenché une explosion de joie à travers tout le Maroc, et plus particulièrement à Casablanca. Dès le sifflet final de l’arbitre sud-africain Victor Gomes, les festivités ont enflammé le stade avant de s’emparer du reste de la ville.

Dans les quartiers de Casablanca, notamment les fiefs du WAC comme la Médina, ainsi que dans les principales artères de la ville, chants et slogans des fans ont retenti, alors que les fumigènes et les feux d’artifice ont coloré le ciel du rouge wydadi.  Les cortèges de voitures et de motos défilent en cette soirée mémorable, laissant libre cours à leur klaxon, avec en toile de fond les drapeaux aux couleurs du club casablancais et des slogans à la gloire de cette performance historique.