WALT DISNEY PORTE PLAINTE CONTRE LE PAVILLON MAROCAIN D’EPCOT

POUR NON-PAIEMENT DE DETTES

La société Walt Disney Parks and Resorts a intenté une action en justice contre le pavillon marocain du parc à thème Epcot dans l’État américain de Floride. Walt Disney Parks a déposé une plainte contre la société exploitant les installations du pavillon marocain afin de recouvrer une dette. Le pavillon comprend plusieurs attractions, expositions, restaurants et bars à jus. Il présente également des répliques de certains monuments historiques, tels que la mosquée Koutoubia de Marrakech, le Bab Chellah de Rabat et le Bab Boujloud de Fès.

La réclamation contre la société gérant les attractions du pavillon marocain intervient après qu’elle ne soit plus en mesure de payer une partie de sa dette en raison de la pandémie Covid-19. Disney réclame des garanties contre tous les biens et équipements utilisés au niveau des restaurants, cafés, zones de vente au détail, kiosques, stands d’hôtesse, zones de stockage et bureaux du pavillon marocain. Rappelons qu’en mars 2020, alors que le parc à thème Epcot était fermé en raison de la pandémie, la société gérant le pavillon marocain a demandé un prêt de 1 à 2 millions de dollars dans le cadre du programme «Paycheck Protection Program», établi par le gouvernement américain et doté d’un budget de 669 milliards de dollars.

L’objectif du programme est de venir en aide aux entreprises et surtout de préserver les emplois. Pour le pavillon marocain, 260 emplois étaient concernés par ce programme. Ceci-dit, malgré la réouverture progressive du parc à thème, de nombreux restaurants du pavillon marocain n’ont pas encore pu rouvrir à cause de difficultés financières. Notons que la majorité des autres pavillons du parc à thème opèrent sous la responsabilité de la société Walt Disney Parks and Resorts. Le pavillon marocain, lui, est financé par le gouvernement marocain


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger