Visas : l'ex-ministre Cécile Duflot fustige le manque d’humanisme de l’Ambassade de France à Rabat

La polémique sur la décision de la France de diminuer l’octroi de visas aux marocains continue. L’ex-ministre française de l’Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, a interpellé l’ambassade de France au Maroc après le refus d’un visa familial à une internaute marocaine.

 

Suite à la publication d’une internaute marocaine qui a affirmé sur Twitter que le consulat français au Maroc avait refusé un visa familial à sa mère et sa grand-mère qui souhaitaient se rendre au mariage de son frère en France, et qui a soulevé une vague de sympathie dans les réseaux sociaux, avec plus de 200 partages en 24 heures, Cécile Duflot, a interpellé l’ambassade de France au Maroc. 

 

Sur son compte Twitter, la ministre de François Hollande a reproché à la machine administrative consulaire son manque de « discernement et de cœur ». 

« Chère Ambassade de France au Maroc, la machine administrative manque parfois de cœur ou de discernement mais il y a toujours des humains capables de résoudre des problèmes », a-t-elle déploré, faisant allusion au cas de la femme susmentionnée.

Ce refus intervient, pour rappel, dans le cadre de la réduction de moitié du nombre de visas Schengen accordés par la France au Maroc et à l’Algérie, et une limitation de 30 % du nombre de visas accordés à la Tunisie, dès septembre 2021, en raison de la pandémie et du refus de délivrer les laissez-passer consulaires pour le retour des ressortissants des pays cités.