Vers une nouvelle émission obligataire de la part du Maroc ?


Près d'un an après sa dernière sortie sur les marchés financiers internationaux, qui en mars 2023 lui avait permis de recueillir pas moins de 2,5 milliards de dollars, le Maroc pourrait bien retenter l'aventure d'ici la fin de l'année 2024. 


C'est en tout cas ce que l'on peut comprendre à partir des indiscrétions de la ministre des Finances, Nadia Fettah, qui s'est exprimée à ce propos en marge d'une réunion de responsables financiers arabes ce mercredi 22 mai 2024 en Egypte. En effet, dans une déclaration reprise par l'agence de presse américaine Bloomberg, la concerné a déclaré que "nous surveillons constamment les marchés internationaux".

Nadia Fettah n'en a pas dit plus sur les motivations qui légitimeraient un nouveau recours à une sortie obligataire, mais on peut comprendre qu'il s'agira éventuellement à la fois de juguler le déficit publique, dans la mesure où la situation financière du Maroc est surveillée de très près par les institutions financières internationales, et éventuellement de financer les nombreux chantiers que met actuellement en oeuvre le gouvernement, notamment au niveau social.

Articles similaires