Verhoeven sacré après l'abandon du Marocain Badr Hari pour blessure

Le Néerlandais Rico Verhoeven a décroché la ceinture de champion du monde poids lourds de kick-boxing, après l’abandon du Marocain Badr Hari pour blessure, dans un combat très palpitant disputé samedi soir à Arnhem (nord-ouest).

Réputé pour être l'un des plus grands combattants de l’histoire du kick-boxing, le champion marocain de 35 ans a contracté une blessure à la cheville gauche au troisième round qui l'a contraint à abandonner le combat, après avoir réussi à envoyer au tapis à deux reprises son rival aux deux premiers rounds.

C'est la deuxième confrontation entre les deux kick-boxeurs, la première datant d’il y a trois ans lorsque Verhoeven l’avait emporté également après que Badr Hari eut abandonné suite à une fracture à l’avant-bras. "Collision 2", tenue à guichets fermés au GelreDome d'Arnhem dans le cadre d'une soirée Glory kick-boxing, était considérée comme le "plus grand combat de l’histoire du kick-boxing".

Dans sa carrière professionnelle, Badr Hari, qui espérait donc prendre sa revanche, a notamment été sept fois champion du monde, y compris deux fois K-1 World Champion, en 2007 et 2008. Il s'était également hissé deux fois en phase finale de la K-1 World Grand Prix Final, en 2008 et 2009.

Le champion marocain disputait son 120è combat dans sa carrière professionnelle, avec 106 victoires, dont 92 par KO.

Le programme de la soirée comprenaient d'autres combats, dont ceux des Marocains Zakaria Zouggary, vainqueur de l’Américain Ten Pow dans la catégorie des poids plumes, et Mohammed Jaraya, qui a battu le Néerlando-Moluquois Massaro Glunder, pour le compte de la catégorie des poids légers.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger