Les ventes de voitures neuves au Maroc en baisse de 10%

Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 107.007 unités à fin août 2022, en baisse de 9,61% par rapport à la même période de l'année dernière, d’après les statistiques mensuelles de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) s'est élevé à 95.785 unités au titre des huit premiers mois de cette année, en repli de 8,15%, alors que celui de véhicules utilitaires légers (VUL) s'est chiffré à 11.222 unités (-20,38%).

La marque Dacia domine le segment des VP, avec une part de marché de 27,6%, soit 26.435 unités écoulées à fin août 2022, suivie de Renault, qui a vendu 13.222 unités (part de marché de 13,8%), et de Hyundai (9.623 unités et 10,05% de part de marché).

Pour ce qui est du segment VUL, Renault a écoulé 2.697 unités (24,03% de part de marché), devant DFSK, qui a vendu 1.645 véhicules (14,66% de part de marché), et Ford, avec 1.365 unités (12,16% de part de marché).

Côté premium, Audi a augmenté ses ventes de 7,17% à 2.736 voitures pour atteindre une part de marché de 2,86%, devançant BMW (1.866 unités et une part de marché de 1,95%) et Mercedes (1.657 unités et une part de marché de 1,73%).

Pour sa part, Porsche a écoulé 226 unités, en croissance de 7,6%, tandis que les ventes de Jaguar ont chuté de 28,57% à 85 voitures.

La baisse des ventes tient, en bonne partie, à la baisse de la production et à la hausse des prix. Cela est imputé à la rareté des composants automobiles et leur inflation, résultante de la guerre en Ukraine. Quant au marché des voitures d’occasion, il est aussi grippé à cause de la hausse des prix aussi bien sur le marché national qu’international.

Articles similaires