Variole du singe : Les 3 cas suspects détectés au Maroc sont négatifs

Les trois cas suspects de variole du singe détectés lundi 23 mai 2022 au Maroc sont tous négatifs, a indiqué le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, dans un communiqué publié ce mercredi. Avec cette annonce, le Maroc reste épargné par cette maladie qui s’est déjà propagée à travers le monde, notamment en Espagne voisine, pays le plus touché jusqu’à maintenant.

Le ministre a révélé que les 3 cas suspects, détectés à Casablanca, Beni Mellal et Ain Harrouda, se sont avérés négatifs après les “analyses de laboratoire effectuées à l'hôpital militaire Ibn Sina de Marrakech”, ajoutant que ces cas suspects “placés sous surveillance médicale sont en bonne santé et pris en charge conformément aux procédures sanitaires en vigueur”.

D’après le communiqué, le ministère de la Santé et de la protection sociale “a réagi rapidement en mettant en place un système de suivi épidémiologique et de surveillance des cas suspects de la maladie, les analyses de laboratoire étant réalisées à la fois à l'Institut national d'hygiène et dans les laboratoires militaires”.

La même source indique qu’il a été d'autre part “procédé à la formation des cadres de la santé sur cette maladie, qui n'a jamais été détectée dans le Royaume”. En outre, les services de la Direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère prennent les mesures nécessaires à cet effet, dans le respect des normes nationales et internationales de sécurité sanitaire, ajoute le communiqué.

Le ministère affirme qu'il va “continuer à communiquer avec l'opinion publique pour l'informer de l'évolution sanitaire en lien avec cette alerte sanitaire mondiale”.