Le variant Delta sème la terreur dans le monde

Appel à la vigilance dans le Royaume

De Moscou à Londres en passant par Washington, le variant Delta est sous haute surveillance. Originaire d’Inde, ce variant du coronavirus est particulièrement contagieux et se diffuse rapidement ces derniers jours. Au Royaume-Uni, où les nouveaux cas continuent d’augmenter, une population est particulièrement touchée: les non vaccinés. En effet, 77% des nouveaux cas positifs n’ont reçu aucune dose.

Le variant est également prédominant chez les plus jeunes, car la campagne de vaccination pour leur tranche d’âge a commencé plus tard. En Russie, la progression du variant est exponentielle. Alors que le nombre de contaminations stagnait aux alentours de 8.000 cas quotidiens en avril et en mai, il dépassait les 17.000 cas le 21 juin 2021. A Moscou, ville la plus touchée, plusieurs restrictions ont ainsi été mises en place. Un contexte surveillé de près en Europe, où les dirigeants montrent d’ailleurs leurs inquiétudes. Et pour cause, au Royaume- Uni ou au Portugal, plus de 90% des nouveaux cas sont issus du variant Delta.

Le 18 juin, à l’occasion d’un dîner à Berlin, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont par exemple appelé à la plus grande vigilance à l’occasion des grandes manifestations, et notamment l’Euro de football. En France, plusieurs clusters ont déjà été repérés. L’un d’entre eux, découvert la semaine dernière dans un collège de l’Essonne, était composé de six personnes. L’une des faiblesses du côté scientifique est la légèreté des symptômes chez les plus jeunes.

Ces derniers ne sont pas forcément les mêmes que pour la souche originale. Le numéro 1 est le mal de tête, suivi du mal de gorge, du nez qui coule et de la fièvre. Malgré les bons chiffres de la pandémie ces dernières semaines, la prudence reste donc de mise partout dans le monde, y compris au Maroc, où le ministère de la santé vient d’appeler les Marocains à un respect plus strict des gestes barrières pour éviter la survenance d’une nouvelle vague de la pandémie.

A.A