Vahid Halilhodzic victorieux contre la guinée, mais remonté contre la presse

Éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022

Une large victoire face à la Guinée et une qualification à la phase finale des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Tout semblait parfait mardi soir, jusqu’au gros coup de colère de Vahid Halilhodzic contre les journalistes.

Joie mais aussi tensions ont marqué la qualification, mardi 12 octobre au soir, du Maroc au dernier tour des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Malgré la victoire des Lions de l’Atlas face à la Guinée sur le score de 4-1, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a été particulièrement en colère, lors du point de presse post-match. “Je suis un petit peu dégoûté par ce que vous dites”, a-t-il répondu au micro de la chaîne Arriadia.

Interrogé sur la rotation du 11 de départ et s’il regrettait les changements qu’il a effectués, le technicien a répondu sèchement. «Mais pourquoi regretter, on a gagné 4-1?! C’est incroyable ça. Je ne comprends pas votre question », a répliqué M. Halilhodzic, avec un sourire moqueur. «On a fait un super match contre une très belle équipe. C’est un troisième match en sept jours. Certains joueurs sont fatigués. Et malgré tous ces changements, on a gagné. Je ne comprends pas ce que vous attendez de plus de moi ou de l’équipe», a-til ajouté avant de se retirer.

Il ne s’agit pas là du premier incident opposant les médias marocains et le sélectionneur actuel. “Ils ne m’aiment pas, et je ne les aime pas non plus”, avait-il répondu en août dernier après des appels à le limoger suite aux rencontres contre le Burundi et la Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2022. Lui-même avouait que sa relation avec la presse a souvent été agitée même lors de ses précédentes expériences, notamment à la tête de l’équipe d’Algérie.

Une relation agitée
Mais pour l’instant, l’homme peut se targuer d’un parcours exemplaire, du moins au niveau des résultats. Avec 4 victoires en autant de matchs en éliminatoires de la coupe du monde, seul le Sénégal fait aussi bien. Ces succès vont probablement s’avérer utiles par la suite, car ils permettent aux Maroc de conforter sa place parmi les 5 meilleures sélections africaines au classement FIFA, et donc d’espérer hériter d’un adversaire plus prenable pour la phase finale des éliminatoires.