CGAM Hssabe 970X250

La 1ère campagne de vaccination en Afrique lancée aux Seychelles

LUTTE CONTRE LE COVID-19

Les Seychelles ont récemment lancé leur campagne de vaccination contre le Covid-19, devenant ainsi les pionniers en la matière sur le continent. Le gouvernement ambitionne de vacciner au moins 70% de la population d’ici trois mois.

L’archipel des Seychelles se distingue sur le segment de la prévention, en devenant le premier pays africain à lancer une campagne de vaccination contre la pandémie du Covid- 19. Comme pour montrer l’exemple, le président Wavel Ramkalawan a été le premier à se faire vacciner dimanche 10 janvier 2021 à l’hôpital de la capitale Victoria, où il a reçu une première dose du vaccin Sinopharm. «C’est exactement comme si je recevais n’importe quel vaccin, j’encourage tous les Seychellois à se faire vacciner pour nous prévenir de cette maladie», déclare-t-il.

Outre le chef de l’Etat, la première dame, des membres du gouvernement, ainsi des dirigeants politiques dont l’ancien président Danny Faure ont montré l’exemple et rassuré les 95.000 Seychellois. Tous recevront leur 2e injection dans trois semaines. «Quand on aura vacciné les 25.000 personnes, on sera le premier pays au monde en termes de programme de vaccination, cela voudra dire que l’on aura couvert 1/3 de la population», espère M. Wavel.

Montrer l’exemple
Le pays a enregistré un total de 583 cas de coronavirus à ce jour, dont 317 guéris et seulement un décès. Le gouvernement ambitionne de vacciner au moins 70% de la population d’ici un à 3 mois, soit 69.000 habitants sur les 95.000 que compte l’archipel.

Un objectif qui pourrait atteint grâce aux 50.000 doses du vaccin Sinopharm octroyés par les Emirats Arabes Unis, en attendant l’arrivée d’un nouveau don de Dubai de 20.000 doses issues d’un autre laboratoire, qui seront administrées aux personnes âgées de plus de 60 ans, selon le président seychellois, qui révèle aussi qu’un autre don de 50.000 vaccins AstraZeneca sera octroyé par le gouvernement indien avant fin janvier.

D’autres pays africains devraient suivre les traces de ces îles sous peu, notamment dans le cadre du programme Covax, mis en place par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour faciliter l’accès des vaccins aux populations des pays moins développés.

L’Afrique, quoique relativement épargnée par rapport à l’Europe et aux Etats-Unis, subit tout de même les affres du Covid-19, avec plus de 3 millions de cas positifs et plus de 73.000 décès depuis le début de la pandémie. L’Afrique du Sud reste de loin le pays le plus affecté avec 1,2 million de cas et plus de 33.000 victimes.