CGAM Hssabe 970X250

Le vaccin ne sera disponible en masse au Maroc qu’entre avril 2022 et 2023

C’est une carte qui laisse pantois. Le bureau africain de The Economist Intelligence Unit, division chargée de recherches et analyses de The Economist Group, a révélé une carte sur les prévisions de déploiement massif de vaccins contre le Covid-19 au niveau mondial, divisée en 4 catégories. On y apprend que c’est au niveau des États-Unis et une grande partie de l’Europe, que le vaccin sera déployé en masse en premier.

Une disponibilité qui ne sera assurée qu’à partir de septembre 2021, et au plus tard mars 2022. D’autres pays ne pourront vacciner une grande partie de leur population qu’à partir de juin 2022.

Le Maroc a été classé par l’Economist Intelligence Unit dans la 4e catégorie (en rouge). Une catégorie qui comprend plusieurs pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Le cabinet d’études nous apprend ainsi que le vaccin ne sera disponible en masse au Maroc qu’entre avril 2022 et 2023.

«Même avec le soutien international, le déploiement d’un vaccin contre le coronavirus dans une grande partie de l’Afrique subsaharienne sera lent et ne sera pas largement disponible pour la plupart de la population avant la mi-2022», souligne le bureau africain de The Economist Intelligence Unit sur son compte Twitter.

Ces prévisions confirment les craintes soulevées récemment par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) quant à la disponibilité des vaccins auprès des pays pauvres. «Ce sont les pays les plus riches et les plus stratégiquement importants qui auront accès, les premiers, aux vaccins. Ce qui les aidera à faire avancer leurs plans de vaccination en masse en 2021.

Les États les plus faibles et les plus vulnérables compteront sur la coopération internationale et le soutien des initiatives mondiales de don et de distribution de vaccins, mais un manque de financement et les contraintes liées à la distribution retarderont et prolongeront le déploiement des vaccins», précise The Economist Intelligence Unit.