LE VACCIN DU BCG PROTÈGE CONTRE LE CORONAVIRUS

NOUVELLE ÉTUDE SUR LE COVID-19

Selon une nouvelle étude américaine, le vaccin BCG contre la tuberculose aurait un effet protecteur contre le coronavirus. L’étude réalisée sur 22 pays a prouvé que chez les populations où le vaccin est fortement déployé, le taux de mortalité enregistré est nettement bas.

La revue scientifique américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) a publié, le 9 juillet 2020, les résultats d’une étude prouvant que chaque augmentation de 10% du déploiement du vaccin BCG est liée à une réduction de 10,4% de la mortalité à cause du Covid-19 dans 22 pays. En clair, tous les pays ayant une politique de vaccination plus stricte au BCG ont des décès liés au Covid-19 significativement inférieurs.

L’étude a ainsi prouvé que les pays où la vaccination BCG est en vigueur ont enregistré des décès inférieurs à ceux des pays où la vaccination BCG est absente ou a été interrompue. Si les chercheurs américains n’ont pas permis de définir une relation directe entre le BCG et le Coronavirus, ceux-ci ont affirmé que ce vaccin qui aide le système immunitaire à lutter contre d’autres infections que la tuberculose, pourrait protéger le corps des formes sévères du Covid-19.

Le BCG, obligatoire au Maroc
Le vaccin antituberculeux est obligatoire au Maroc, dès le premier mois après la naissance. Nous avons reçu et nos enfants recevront le BCG à 10 jours de naissance. Le BCG est le seul vaccin obligatoire au Maroc, il est même exigé par le ministère de l’Intérieur pour l’inscription des enfants sur le livret de famille. La circulaire de l’Intérieur permet aux parents dans l’impossibilité de faire vacciner leurs enfants de les enregistrer en s’engageant à fournir le document ultérieurement. De temps en temps, des contrôles sur la santé scolaire sont effectués dans les écoles où il est demandé aux élèves de présenter leur carnet de vaccin à des fins de contrôle. Les vaccins non administrés par les parents, dont le BCG, sont offerts dans les établissements de soins publics.

Selon la Banque Mondiale, le Maroc affiche aujourd’hui l’un des taux de létalité “les plus faibles du monde”, avec un taux de guérison de 90%. “Aujourd’hui, plus de trois mois après le début de la crise, le Maroc affiche l’un des taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre total d’infections) les plus faibles du monde (moins de 2,6 %), tandis que 90% des cas sont guéris”, a communiqué l’institution financière internationale basée à Washington dans un article publié en juin dernier.

Un taux de létalité relatif à la propagation du BCG? Rien ne peut être prouvé pour le moment. Le professeur en pédiatrie et enseignant à la Faculté de médecine et de pharmacie à Casablanca Ahmed Aziz Bousfiha a déclaré “que ces résultats préliminaires ne peuvent pas prouver l’existence d’une relation de cause à effet confirmée entre la vaccination au BCG et l’augmentation ou la baisse des décès dus au coronavirus”. Plusieurs essais cliniques sont actuellement en cours en Australie, aux Pays-Bas et en France, pour expliquer le lien entre le BCG et le Covid-19. Les résultats de ces essais doivent être révélés dans les deux mois à venir, ainsi nous pourrons comprendre si ce vaccin, dont la plupart d’entre nous gardent une trace au bras, a un effet protecteur contre le SARSCoV-2.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger