A l'heure des vacances d'été, réinstauration des mesures restrictives

La propagation du virus inquiète de plus en plus

Alors que la saison estivale commence tout juste, le gouvernement réinstaure les mesures restrictives à partir du vendredi 23 juillet 2021. Les voyageurs pensent déjà à la fameuse autorisation de déplacement pour l’obtention de laquelle on observe des files d’attente interminables devant les préfectures.

On s’y attendait au vu des chiffres des cas de contamination, de décès et de cas graves depuis deux semaines déjà. Le gouvernement a annoncé, lundi 19 juillet 2021, la veille du Aïd Al Adha, un ensemble de mesures pour lutter contre la propagation de la Covid-19, dans un contexte de flambée de la pandémie.

Ces mesures entrent en vigueur à partir de vendredi 23 juillet à 23h. Il s’agit d’abord de réinstaurer le Couvre-feu nocturne de 23h à 4h30 du matin, à l’exception des personnes exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels et celles représentant des cas médicaux urgents. Ensuite, les déplacements entre les préfectures et provinces seront conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes. Pour ce qui est des fêtes et mariages, c’est l’interdiction totale. Quant aux cérémonies des obsèques, l’interdiction est aussi définitive.

Sauf pour les cérémonies d’enterrement, désormais, il faut ne pas dépasser un maximum de 10 personnes. Le retour à la diminution de la capacité d’accueil des lieux publics sera appliqué. Ainsi, il a été décidé de respecter un maximum de 50% de la capacité d’accueil dans les transports publics et de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, et dans les piscines publiques. Le gouvernement a par ailleurs interdit les rassemblements et les activités en plein air de plus de 50 personnes, avec l’obligation de disposer d’une autorisation délivrée par les autorités locales en cas de dépassement de ce nombre.

Taux de positivité
Au lundi 19 juillet à 18h, 1.153 nouveaux cas de contamination au coronavirus dont 53 cas sévères ou critiques ont été détectés, portant le cumul à 558.785 cas, soit 1.535 pour 100.000 habitants. Au vu du nombre de tests effectués (8.078), ce chiffre reste extrêmement élevé (le taux de positivité est de 14,27%). Sur les dernières 24 h, l’incidence est de 3,1 cas par 100.000 habitants. Sur les 1.153 nouveaux cas, 372 sont résidents dans la région Souss-Massa. Aussi, 16 nouveaux décès ont été déplorés, portant le cumul à 9.466 décès et le taux de létalité reste stable à 1,7%.

En parallèle à cette hausse, la campagne de vaccination se poursuit lentement mais sûrement. Le cumul au lundi 19 juillet a atteint 11,41 millions de personnes ayant reçu la première dose du vaccin anti-Covid. Pour les personnes complètement vaccinées, elles sont au nombre de 9,69 millions.

L’instauration de ces mesures restrictives est compréhensible sauf qu’elles poseront des problèmes dans le cadre de leur application aux Marocains déjà en voyage ou ayant entamé leurs vacances annuelles. Il va falloir penser à fluidifier les files d’attente devant les préfectures et les arrondissements pour la demande d’une autorisation de déplacement. En soi, c’est un risque majeur de contamination.