Une usine de production de bornes de recharge 100% marocaine

Le Maroc, futur hub de la mobilité électrique?

Cette usine dispose d’une capacité de production mensuelle de 300 bornes de recharge pour voitures électriques et aura un volume de production annuelle de 5.000 bornes à partir de fin 2022, après son extension.

Le Maroc pose un nouveau jalon dans son programme de mobilité électrique. Green Energy Park, une plateforme gérée par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), a inauguré, lundi 12 juillet, la nouvelle ligne de production de bornes de recharge pour véhicules électriques «iSmart» à Benguérir.

Cette usine, fruit d’un partenariat avec l’entreprise marocaine EDEEP, dispose d’une capacité de production mensuelle de 300 bornes et permettra même d’assurer la production des pré-commandes, selon les concepteurs, non sans préciser qu’elle facilitera l’assemblage de plusieurs composants, fabriqués par des entreprises marocaines partenaires. Mieux, ils prévoient d’étendre cette capacité pour qu’elle puisse avoir un volume de production annuelle de 5.000 bornes à partir de fin 2022. Ces bornes seront vendues à partir de 9.500 dirhams l’unité. Outre la fabrication de ces bornes «made in Morocco », cette ligne de production facilitera le prototypage, la pré-industrialisation et l’industrialisation de nouveaux produits technologiques.

Benguérir, qui accueille cette nouvelle installation, bénéficiera de ses retombées socio- économiques. Une vingtaine d’emplois directs et plus d’une centaine d’emplois indirects seront créés dans la localité durant sa première année de fonctionnement, grâce à un écosystème qui a été mis en place et qui regroupe différents industriels nationaux dans les secteurs de l’électronique, de la mécanique et de la distribution. Cette usine est l’aboutissement d’un travail qui a duré près de cinq ans, d’après Hicham El Habti, président de l’UM6P. Du projet de recherche, à l’industrialisation, en passant la phase de recherche et l’innovation. Objectif: promouvoir la décarbonisation de la mobilité dans le Royaume et accompagner les entreprises du secteur.

Des centaines d’emplois créés
C’est aussi une manière de sensibiliser les particuliers sur l’importance des moyens de transport écologiques, à l’instar des voitures électriques. L’UM6P et l’IRESEN indiquent que cette borne de recharge est la première d’une gamme de 5 chargeurs de différentes gammes (sur pied, murale, intégrée au candélabre, borne rapide de 50 kW…). Le lancement de la production de ces bornes de recharge de véhicules électriques intervient dix jours après la création du Centre d’excellence sur les batteries de Fès, co-fondé par le Pr. Rachid Yazami et l’Université privée de Fès.

Deux grands projets qui permettront au Maroc de renforcer son positionnement dans la mobilité électrique à l’échelle continentale, voire mondiale. Un secteur qui connaît une croissance remarquable en dépit de la crise sanitaire avec plus de 3,2 millions de voitures 100% électriques (BEV) et hybrides rechargeables (PHEV) vendues dans le monde en 2020, contre 2,3 millions en 2019. Soit 4,2% des ventes mondiales de véhicules neufs particuliers l’année dernière.