USAGE D'ARMES PAR LES ÉLÉMENTS DE POLICE À CASABLANCA

Mardi 24 mars 2020 connu un usage d’armes par des éléments d’une patrouille de motards relevant du district de sûreté de Hay Hassani. Les policiers ont été contraints d’en faire usage pour appréhender deux individus, âgés de 21 ans et soupçonnés d’être liés à un réseau criminel impliqué dans des actes de vol sous la menace de violence pendant cette période de confinement.

La patrouille de police était intervenue suite à un appel téléphonique concernant un acte de vol sous la menace d’une arme blanche de gros calibre perpétré par deux individus. Les éléments de police ont découvert quatre téléphones portables et des bijoux provenant de vols présumés en possession du premier suspect arrêté, tandis que le second a opposé une résistance farouche à l’aide de l’arme blanche et a essayé d’exposer les éléments de la patrouille à un danger sérieux.

Face à ce danger imminent, un des motards a été contraint de faire usage de son arme de service et à tirer deux balles de sommation dans l’air mais le suspect a refusé d’obtempérer, ce qui a nécessité de tirer trois autres balles de sommation comme dernière mesure. Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le parquet, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de leurs actes criminels, annonce la DGSN.


1 commentaire

  • nhammoucha

    26 Mars 2020

    les criminels doivent comprendre qu'on ne joue pas avec le feu . bravo a nos deux policiers .

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger