Urbanisme: Nouzha Bouchareb met en avant le rôle de ONU-Habitat pour la promotion de la construction en Afrique

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb, a souligné, mercredi 7 avril 2021, la nécessité de coordonner avec le Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) pour la promotion de la coopération Sud-Sud.

Intervenant par visioconférence, lors de la première session 2021 d’ONU-Habitat, organisée les 7 et 8 avril 2021 à Nairobi, la responsable gouvernementale a relevé que la coopération Sud-Sud a été davantage renforcée par l’ouverture, en mars dernier, d’un bureau national d’ONU Habitat à Rabat, ainsi que la signature du programme pays de l’ONU-Habitat 2020-2023.

Citée par un communiqué du ministère, Mme Bouchareb a relevé que le programme pays ONU-Habitat 2020-2023 a permis la détermination de trois principaux défis. Le premier concerne l’amélioration de l’accès à l’information, tandis que le second a trait à la mise en place d’agendas ruraux pour les établissements humains, explique-t-elle, ajoutant que le troisième défi est lié au développement de nouvelles approches permettant une meilleure gestion des espaces urbains.

La ministre n’a pas manqué de mettre en lumière l’engagement du Royaume, durant les deux dernières décennies, à adopter des réformes structurelles majeures, telles que la régionalisation avancée ou encore la mise en oeuvre d’agendas urbains, conformément à la vision éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI.

S’agissant de la pandémie de Covid-19, Mme Bouchareb a relevé que malgré ses répercussions négatives, cette crise a permis de tirer de nombreuses leçons relatives, notamment, à la solidarité mondiale et à l’importance de l’innovation.