Université Mohammed VI polytechnique : Une nouvelle locomotive de la recherche au Maroc


Établissement à vocation internationale, l’UM6P s’érige comme une véritable fabrique d’élites pour le Maroc mais aussi pour l’Afrique. Une ambition devenue réalité grâce à une offre pédagogique portée sur l’innovation digne des plus grandes universités au monde, et un très puissant réseau de partenariats.

Nichée en bordure de la Cité verte Mohammed VI dans la commune de Benguerir, à 100 km au sud de Marrakech, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) est devenu en l’esapce de quelques années un symbole d’excellence et de réussite à l’échelle nationale mais aussi continental. Officiellement inauguré par le souverain lui-même le 12 janvier 2017, ce groupement d’établissements et écoles accueille plusieurs centaines d’étudiants - 4500 au total, dont 1000 nouveaux durant l’année universitaire 2022-2023-, propose un large éventail de programmes de formation, tout en garantissant une qualité d’enseignement remarquable.

Partenariat
Sciences, ingénierie, médecine, Business, sciences sociales, ainsi que tant d’autres: l’UM6P peut se targuer d’une offre pédagogique de haute volée, avec à la clé pas moins de 25 disciplines. Le tout se décline à travers plusieurs institutions dont notamment le School of Industrial Management (EMINES), Africa Business School (ABS), Faculté de Gouvernance sciences économiques et Sociales (FGSES), ou encore le Green Tech Institute (GTI). Et comme l’indiquent bien ces noms, les cours sont donnés en français et en anglais, de quoi consolider l’orientation internationale de l’Université. D’ailleurs, outre le Maroc, plus d’une vingtaine d’autres nationalités sont représentées au sein des effectifs des étudiants de l’UM6P.

Avec une place de choix pour ceux en provenance de pays africains. Il faut dire que l’Université s’est d’emblée fixé une ligne directrice clair: contribuer au développement de l’Afrique par la biais de la formation de qualité, mais aussi à travers des partenariats et un modèle tourné vers la recherche appliquée et l’encouragement de l’esprit d’entreprise, afin de devenir une force effective dans son environnement marocain mais aussi africain. Une sorte de hub régional qui s’est donné tous les moyens d’être à la tête des efforts conjoints visant à construire une meilleure Afrique.


Le Maroc confirme ainsi, à travers l’UM6P son engagement en faveur du continent dans le cadre de la promotion du partenariat Sud-Sud et du prolongement africain du Royaume. Ces choix stratégiques, régulièrement invoqués par les pouvoirs publics comme étant la base de leurs actions, trouvent dans l’Université de Benguerir une assise scientifique solide. Rabat ne se contente pas d’investir de l’argent ou d’établir des relations politiques, mais va au-delà: elle veut permettre à l’Afrique d’acquérir les moyens humains et la connaissance nécessaire pour aller de l’avant et se lancer dans la course du développement, en s’ouvrant sur les nouveaux domaines de recherche et de développement qui sont au coeur des problématiques et des défis d’actualité, notamment dans les énergies renouvelables, l’industrialisation, l’intelligence artificielle, la sécurité alimentair ou encore la lutte contre le réchauffement climatique.

Ouverture
En d’autres termes, l’UM6P veut former les élites qui feront l’Afrique de demain, en procurant une qualité d’enseignement qui n’a rien à envier aux plus grandes universités et écoles occidentales. Cette ouverture sur l’entourage régional et international se consolidera davantage dans les prochains années, puisque l’Université prévoit d’augmenter considérablement ses effectifs d’étudiants étrangers en général, et africains en particulier, d’ici l’an 2025.

La vocation internationale de l’UM6P se manifeste également, et surtout, au niveau des liens qu’elle a réussi à tisser au fil des années avec les plus prestigieux établissements d’enseignement et centres de recherche, ou encore des grandes entreprises à travers le monde entier. Il suffit de citer par exemple la collaboration avec le très célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis, pour réaliser la qualité du réseau établi en l’espace de quelques années par l’UM6P. Au total, cette dernière compte des partenariats dans une quinzaine de pays et quatre continents, dont notamment l’Allemagne, la France, la Chine, le Canada, la Côté d’Ivoire, la Malaisie ou encore l’Australie.

Tout en affichant ses ambitions à l’international, l’UM6P reste toujours fortement liée à son ancrage national, en s’érigeant comme nouvel acteur de poids dans les efforts de réforme et de mise à niveau de l’enseignement supérieur au Maroc. Concrètement, l’UM6P participe à l’accélération de la recherche et la digitalisation de la formation dans le Royaume, en usant de trois outils qui lui sont propres. Tout d’abord, elle accompagne la recherche et le développement (R&D) dans les établissements marocains, entre autres, en leur ouvrant ses Livings Labs et ses labos de recherche, et en formant des équipes de projet conjointes. UM6P fait également parler sa qualité d’université digitalisée, en développant des expertises uniques dans le E-Learning qu’elle met à la disposition des universités nationales. Et pour conclure, l’UM6P apporte son soutien aux universités en prenant part aux efforts d’accélération du «Capacity Building» dans les Universités Marocaines.

Articles similaires