L'université Mohammed Premier d'Oujda produit des visières de protection

QUAND L’UNIVERSITÉ INNOVE

Les enseignants de l’Université Mohamed Premier (UMP) d’Oujda se mobilisent pour faire face à la pandémie Covid-19. En effet, c’est au sein de l’Ecole supérieure de technologie d’Oujda qu’ils ont pris l’initiative de constituer une équipe de professeurs d’informatique, d’électronique et de conception mécanique et de réunir les moyens pour conceptualiser et fabriquer chaque jour des quantités de plus en plus importantes de visières protectrices pour faire face à la pénurie de masques et bavettes médicales.

Objectif de l’équipe de veille sur la fabrication des visières : atteindre 200 visières par jour dans un premier temps. Leur innovation, basée sur l’utilisation des imprimantes 3 D destinées à ce type de production, s’est matérialisée, en effet, par la fabrication de visières réutilisables et imperméables aux gouttelettes respiratoires produites par les personnes infectées. Elles disposent d’un écran facial anti-buée et anti- reflets. Au grand bonheur du staff médical de la région.

La production, qui est à ses débuts, augmentera en nombre selon les besoins. But : alimenter le centre hospitalier d’Oujda, l’ensemble des hôpitaux provinciaux et certains hôpitaux de la région de l’Oriental. Les premières livraisons ont eu lieu le lundi 6 avril 2020 à 15 heures au niveau du CHU d’Oujda, dans le cadre d’une collaboration entre l’UMP et le CHU d’Oujda.

Pour Yassine Zaghloule, président de l’UMP, le défi de l’université d’Oujda n’est autre de «se positionner dans la réalisation de prototypages et d’assurer du matériel médical, des cartes électroniques, des bioniques et autres matériaux de composants électroniques pour accompagner les plans de croissance économique au niveau de la région ».


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger