L'université Hassan II de Casablanca déploie son dispositif d'enseignement à distance

DES PLATEFORMES DÉDIÉES

L’Université met de plus en plus en ligne ses cours (Plateforme Moodle) et permet à tous ses utilisateurs l’accès à de grandes bibliothèques virtuelles.

En moins de deux semaines, les universités marocaines ont déjà numérisé la majorité de leurs cours. L’Université Hassan II de Casablanca n’est pas en reste puisque l’enseignement à distance constitue, actuellement, une sérieuse alternative de formation dans ce contexte exceptionnel de crise sanitaire. Le renforcement de cette méthode d’apprentissage au sein des établissements universitaires rencontre, nous dit Abdellatif Komat, doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, de plus en plus « un grand succès auprès de nos étudiants et suscite aussi un intérêt indéniable de la part de nos enseignants ». « Nous estimons, dit-il, qu’il s’agit là d’une occasion de généraliser l’enseignement à distance et le numérique qui vont se traduire, sans nul doute, par plus de productivité, d’autonomie et de responsabilité de nos Jeunes ».

A cet effet, le numérique est tout à fait adapté aux pratiques et méthodes usuelles qu’utilisent les étudiants dans leur apprentissage. Le multimédia, internet et les réseaux sociaux n’ont plus de mystère pour eux. Avec leurs portables et smartphones, Google et autres moteurs de recherche deviennent des moyens incontournables d’accès à la connaissance. Ainsi, quand il s’est agi, actuellement, de recourir aux cours à distance à travers de multiples plateformes et applications (notamment Moodle au sein de l’espace ENT de l’Université Hassan II de Casablanca) les étudiants y ont pleinement adhéré et « les retours que nous avons à ce jour confirment une grande implication de leur part », souligne le doyen de la Faculté de droit de Casablanca.

Cette méthode d’apprentissage permet aux étudiants d’améliorer non seulement la qualité de leur contribution, mais aussi de les responsabiliser davantage dans la mesure où toutes les activités sont programmées et planifiées avec des objectifs et des délais à respecter. Elle favorise chez eux un assez haut degré d’autonomie dans la gestion de leur apprentissage. « Pour nos enseignants, nous constatons aussi un grand engouement », observe Abdellatif Komat. Car pour les enseignants- chercheurs, c’est aussi une opportunité d’intégrer de nouvelles approches pédagogiques et d’enrichir davantage leurs enseignements. Car tout développement d’un cours en ligne requiert la mobilisation d’une véritable action d’ingénierie de formation. Sa conception part d’une scénarisation du contenu à la définition d’un tutorat et d’activités d’évaluation.

« Le développement de cet enseignement n’aurait pu se faire sans une véritable mobilisation de nos enseignants et personnel technique et surtout l’appui logistique de premier ordre des services de la présidence de notre Université », souligne le Professeur Abdellatif Komat.


1 commentaire

  • Az-Eddine Bennani

    1 Avril 2020

    Bravo!!!

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger