BP swipe-970x250

L'Unicef et l'UE parrainent les enfants migrants au Maroc

Une rencontre de communication a été organisée, jeudi 23 juin 2022 à Oujda, autour du projet "Hijra wa Himaya" pour le soutien aux droits des enfants migrants au Maroc, mis en œuvre par l'UNICEF avec l’appui de l’Union européenne (UE).

Cette rencontre, tenue en présence de l’ambassadrice de l’UE au Maroc, Patricia Llombart Cussac, s’est déroulée au siège de l’association Chabiba, qui exécute ce projet au niveau d’Oujda, avec la participation de représentants de l’UNICEF au Maroc et d’acteurs de la société civile, en vue de présenter le bilan et les perspectives de ce projet.

"Hijra wa Himaya”, qui vise à permettre la réalisation des droits des enfants migrants au Maroc, est mis en œuvre par l’UNICEF avec un cofinancement de l’UE. Etalé sur une période de 24 mois à partir de janvier 2021, ce projet a pour objectifs d’assurer aux enfants migrants un accès équitable à des services de qualité qui répondent à leurs besoins spécifiques en matière de santé, d’éducation et d’hébergement dans les deux régions cibles (Oriental et Tanger-Tétouan-Al Hoceima), en plus de mettre en place des mécanismes de protection de l’enfance au niveau des collectivités territoriales.

A cette occasion, la présidente de l’association Chabiba, Houria Arad, a indiqué que cette rencontre constitue un acte d’encouragement de l’association et d’appui au projet “Hijra wa Himaya”, qui vise à améliorer les conditions socio-économiques des enfants et jeunes migrants. De grands efforts sont déployés, dans le cadre du partenariat signé entre l’UNICEF et l’association, en vue de préserver la dignité des enfants migrants et les protéger contre toute forme d’exploitation et de discrimination, d’autant plus qu’il s’agit de mineurs non accompagnés, a-t-elle souligné, mettant en exergue les différents services fournis aux bénéficiaires en matière de formation et de facilitation de l’accès au marché de l’emploi que ce soit au Maroc ou ailleurs.

La responsable du programme Himaya à l’UNICEF-Maroc, Malika Atifi, a fait savoir que cette rencontre constitue une occasion pour lancer la campagne de sensibilisation “Visages - histoires”, mise en œuvre dans le cadre du projet “Hijra wa Himaya” dans le but de donner la parole aux enfants et jeunes migrants des pays d’Afrique subsaharienne et plaider en faveur des droits de cette catégorie. Cette campagne permettra aussi de mettre la lumière sur les efforts déployés par le Maroc en matière de protection des droits des migrants. Le projet “Hijra wa Himaya” a aidé de nombreux enfants et jeunes migrants à se construire un projet de vie tout en préservant leur dignité.

Articles similaires