Une vidéo pour combattre le suicide

ASSOCIATION "SOURIRE DE RÉDA"

Le suicide est un sujet tabou au Maroc comme dans beaucoup d’autres pays dans le monde. L’association « Sourire de Réda » tente de combattre ce phénomène qui fait des milliers de morts dans le royaume à travers une vidéo et l'hashtag "#ana m3ak".

Le suicide est la deuxième cause de décès au Maroc chez les jeunes de 15-29 ans après les accidents de la circulation. Cette problématique est sensible au sein de la société marocaine et l’association «Sourire de Réda» a tout simplement décidé de s’attaquer à ce fléau. Créée il y a tout juste 10 ans, l’association oeuvre pour une meilleure connaissance du phénomène au Maroc et travaille à l’éveil des consciences pour y faire face. Son objectif: améliorer la prévention contre le suicide, sachant qu’en 2014, l’OMS publiait un rapport alarmiste devant l’augmentation du nombre de suicide dans le monde.

En termes de chiffres, l’association a précisé que les derniers chiffres dont elle dispose font état de 1.628 suicides en 2014 au Maroc dont 1.431 hommes et 198 femmes. Il suffit d’un geste, d’une main tendue pour sortir un jeune de son état de souffrance. «#Ana_m3ak» est le message de sensibilisation lancé par l’association Sourire de Reda, le 5 février 2019 à Casablanca. Celle-ci est destinée principalement aux adolescents et à leur entourage. A l’occasion de la journée nationale de la prévention du suicide des jeunes, l’association a donc dévoilé une vidéo qui sera diffusée dans différents médias et sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser à ce sujet. Une vidéo de 3’45’’ destinée à sensibiliser les jeunes a été réalisée avec la participation d’influenceurs, artistes, journalistes ou encore de bloggeurs: Asma El Arabi, Reda Allali, Ghassan El Hakim, ED, Baddunes ou encore Sanae Nahed, Hicham Masrar et Souhail Echaddini. Cette vidéo est «porteuse de messages d’espoirs et de prévention» et qui «aidera chacun de nous à oser faire ces gestes simples – une main tendue, un regard, un mot, un sourire – qui peuvent changer la vie d’un enfant ou d’un adolescent traversant une période difficile et se trouvant confronté à la souffrance et, souvent, à l’impossibilité de communiquer».

Un sondage alarmant
Dans 8 cas sur 10, une personne en grande souffrance va communiquer son mal-être par des messages verbaux directs ou indirects. En termes de chiffres, 14% des 13-15 ans déclarent avoir fait une tentative de suicide. Selon un sondage en ligne que Sourire de Reda a effectué entre 2013 et 2018, 85% des jeunes interrogés répondent par l’affirmative à la question «As-tu déjà vécu quelque chose qui t’a fait beaucoup souffrir?».

Par ailleurs, 56% des jeunes en souffrance n’en parlent à personne. Au lycée, ils sont 47% à déclarer avoir déjà été victimes d’humiliation, de harcèlement physique ou verbal et 57% se disent avoir déjà assisté à un acte de violence commis envers un camarade. Selon le même sondage, 47% des adolescents interrogés affirment qu’ils ont déjà été violents envers quelqu’un. Quant au harcèlement et aux humiliations sur Internet, 32% des jeunes répondants expliquent qu’ils ont déjà été victimes de ce genre d’agissements. Ce sondage a été effectué auprès de 1.245 jeunes ayant consulté le site de Sourire de Reda. Enfin, 380 jeunes ont pu être aidés grâce au centre d’écoute anonyme «Stop Silence », mis en place par l’association.

Sourire Reda rappelle qu’avec «l’aide cruciale des médias, l’association a contribué à lever le tabou sur ce sujet sensible et à fédérer les énergies pour permettre à chacun de devenir un relais de prévention».


2 commentaires

  • H. Hannouti

    26 Février 2019

    Pourquoi à la fin de l'article, le numéro de tel de "Stop silence", "Sourire de Reda" ou autre n'est pas mentionné? Dommage parce que cela pourrait aider certaines personnes concernées à les contacter. Dans ces cas là, malheureusement, le passage â l'acte est tellement rapide que dans la majorité des cas personne ne peut rien faire. Salutations.

  • Sourire de Reda

    6 Mars 2019

    Oui en effet. mais en général une personne en besoin nous trouve vite (google/ site/ facebook)

Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger