L'UM6P noue un partenariat avec l'université Israélienne Ben Gourion

Recherche dans le développement durable et changement climatique

Les deux universités prévoient de collaborer sur des projets de recherche scientifique ayant trait au développement durable et au changement climatique pour améliorer les conditions de vie de leurs populations.

Le partenariat maroco-israélien s’élargit pour embrasser le domaine de la recherche scientifique. Un acte matérialisé par la signature d’un protocole d’accord entre l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU), mardi 12 octobre. L’annonce a été faite par l’établissement supérieur israélien ce mercredi 13 octobre sur son compte LinkedIn.

Concrètement, les deux entités prévoient de collaborer sur des projets de recherche scientifique ayant trait au développement durable et au changement climatique. «Les deux universités sont bien placées pour collaborer sur des projets en matière de développement durable et de changement climatique. Elles sont engagées à se développer dans un environnement vert, et toutes les deux sont tournées vers l’international, afin d’apporter leur contribution à nos régions, nos pays et au monde», déclare Daniel Chamovitz, président de BGU.

Programmes verts
Quant à Hicham El Habti, président de l’UM6P, il estime que ce partenariat, qui se traduira par la collaboration entre des compétences et institutions scientifiques et technologiques des deux pays, va impacter les conditions de vie de leurs populations respectives voire au niveau régional. «Nous sommes très confiants que notre partenariat avec l’Université Ben Gourion, l’une des principales universités de recherche d’Israël et parmi les leaders mondiaux en matière de durabilité et de nombreux autres domaines est d’un grand intérêt pour l’UM6P, et apportera des contributions majeures à notre programme de recherche», souligne-t-il.

Ce nouveau partenariat confirme l’importante place qu’occupe la thématique du développement durable dans les programmes de recherche de l’UM6P. Il intervient trois semaines après la convention de partenariat qu’elle a signée, le 23 septembre, avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et le Partenariat mondial pour l’électricité durable (GSEP) pour offrir une bourse à deux étudiants de l’établissement inscrits dans les Master liés aux domaines énergétiques.

L’université avait déjà lancé en 2015 son Ecole des sciences de l’agriculture, de la fertilisation et de l’environnement (ESAFE) et le Green tech institute (GTI) en 2020. Elle participe aussi à plusieurs programmes verts développés au Maroc comme le Cluster Hydrogène vert (Green H2), en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE).