TRUMP EN COLÈRE CONTRE LES RÉSEAUX SOCIAUX

Victime de la signalisation de deux de ses posts sur Twitter, Donald Trump n’en revient pas et en fait une affaire personnelle et passionnelle. Le président américain refuse d’être traité comme un usager lambda par son réseau social préféré et menace de “fermer” ou de “réglementer les réseaux sociaux. Trump peut-il publier des messages “trompeurs” et informations non vérifiées? Twitter a dit oui, et il a agi! Le réseau social qui a longtemps laissé le volubile homme des Etats Unis se faire plaisir, décide enfin d’intervenir pour modérer les publications de ce dernier.

Twitter a ajouté une mise en garde à deux messages publiés, mardi 27 mai 2020 par Donald Trump, où il soutenait que la thèse du vote par correspondance faciliterait la fraude électorale. Les posts viennent dans un moment où plusieurs Etats s’apprêtent à adopter ce mode d’élection pour éviter les rassemblements et ainsi propagation du Covid-19. Pour mettre de l’huile sur le feu, le président a donné l’exemple de la Californie, théâtre potentiel, selon lui, “d’une élection truquée”.

Suivi par 80 millions utilisateurs sur Twitter, le président a menacé de réglementer ou de fermer les réseaux sociaux. Donald Trump a ainsi accusé ouvertement Twitter d’avoir interféré dans la campagne présidentielle de 2016 et a fait savoir à travers son porteparole qu’il signerait jeudi un décret pour limiter le pouvoir des réseaux sociaux, sans donner plus de précisions sur son contenu.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger