Le trophée de l'Académie du royaume décerné à Wole Soyinka, premier noir prix Nobel de la littérature


En hommage à l’écrivain nigérian, Wole Soyinka, premier noir à recevoir le prix Nobel de littérature, en 1986, une table ronde a été organisée, mardi 9 juillet 2024, au siège de l’Académie du Royaume du Maroc, à Rabat.

Organisée à l’occasion du 90ème anniversaire de cet écrivain africain, avec le concours de PAWA (Pan African Writers Association) sous le thème “L’Afrique célèbre Wole Soyinka au Maroc”, la rencontre a été l’occasion de revenir sur le parcours du grand homme de lettres nigérian, en mettant l’accent sur sa contribution importante à la littérature africaine et mondiale.

La rencontre, qui s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités du monde culturel, universitaire, économique et diplomatique, a permis de célébrer le talent et l’esprit critique de Wole Soyinka, ainsi que son style d’écriture à travers son dernier ouvrage intitulé “Chroniques du pays des hommes les plus heureux du monde” (2021).


Le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, a mis en avant les qualités littéraires de Wole Soyinka, qui s’est illustré tout au long de son parcours comme “un défenseur des cultures africaines” et un fin observateur du Continent. M. Lahjomri a tenu à préciser que Soyinka est une plume qui s’est toujours opposée à la négritude, “réfutant toute forme de domination”.

Loué pour son combat contre le racisme ainsi que pour ses œuvres ayant porté haut la voix du Continent sur la scène internationale dans le but de créer des traits d’union entre les peuples, ce poète, dramaturge, romancier, essayiste et satiriste a aussi été félicité par le Secrétaire général de PAWA, Wale Okediran.

Le prix Nobel de la littérature nigérian a indiqué que cette célébration permet de consolider les liens qui existent entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest et d’en tracer la continuité, citant l’exemple de la relation entre le Royaume du Maroc et le Sénégal à travers le président Senghor dont il a été proche.

L’éminent écrivain nigérian a été récompensé par le Trophée de l’Académie du Royaume du Maroc. 

Articles similaires