Tragédie d'Al-Haouz: Tout ce qu'il faut savoir sur les équipes espagnoles déployées


Une équipe de l’unité militaire d’urgence (UME) composée de 56 militaires et de quatre chiens est arrivée en début d’après-midi de ce dimanche 10 septembre 2023 à Marrakech.

Provenant de la base aérienne de Saragosse à bord d’un avion A400 de l’armée espagnole, elle collabore à la recherche et sauvetage des survivants du tremblement de terre dévastateur qui a frappé la région d’Al-Haouz, comme l’a rapporté aujourd’hui la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles.

Dans le détail, les 56 militaires se répartissent entre une équipe de recherche et sauvetage du BIEM IV (Saragosse), composée de 46 militaires et une équipe de coordination de l’état-major général (UMEDAT) de 10 militaires.

L’UME dispose d’équipes de recherche et de sauvetage (USAR) certifiées à la fois par les Nations unies et par le Mécanisme européen de protection civile, qui permettent de rechercher des survivants ou des personnes décédées parmi les décombres à l’aide d’équipements cynologiques et de moyens techniques (géophones, caméras télescopiques ou géoradar).

De plus, ces équipes ont la capacité de découper et de percer des structures telles que le béton armé, ainsi que la capacité de secourir les victimes une fois qu’elles ont été localisées et que leur accès a été ouvert. Ils disposent également de moyens de détection d’éventuelles substances toxiques ou explosives pour assurer le travail des personnes impliquées.


Ces équipes de l’UME ont déjà participé à des tremblements de terre comme ceux d’Haïti, de Lorca, du Népal, de l’Équateur, du Mexique ou le plus récent en Turquie, où elles ont été déployées en février de cette année, localisant six personnes vivantes sous les décombres.

L’équipe UME USAR a été la première équipe de recherche et de sauvetage urbains certifiée à atteindre la zone d’urgence. Les autorités marocaines, adoptant les procédures de l’INSARAG, l’organisme onusien chargé du contrôle, de la coordination et de la certification des équipes USAR, ont désigné l’USAR UME comme centre d’accueil et de départ (RDC) de l’urgence.

Le RDC est un élément fondamental dans l’organisation de l’intervention d’urgence, dont la tâche est d’accueillir les équipes USAR qui accèdent à la zone sinistrée, de les coordonner, en soutien à l’urgence du pays hôte, et de leur fournir des des instructions pour leur déploiement, ainsi que des informations actualisées sur la situation dans la zone.

Le fait que l’équipe de l’UME se soit vu confier une telle tâche constitue une étape importante dans l’histoire de cette unité, après plus de douze ans d’expérience dans le domaine de la recherche et du sauvetage en milieu urbain dans le domaine de l’INSARAG.

Le deuxième contingent que l’Espagne a envoyé au Maroc a décollé après 18 heures de la base aérienne de Torrejon de Ardoz (Madrid). À bord, trente membres et quatre chiens de l’équipe spécialisée de recherche et de sauvetage de l’unité spéciale d’urgence et d’intervention immédiate de la communauté de Madrid. Cette équipe rejoint le contingent de l’UME, déjà présent au Maroc.

La direction générale de la protection civile et des urgences du ministère espagnol de l’Intérieur gère le déploiement sur le terrain des deux équipes suivant dans tout moment les instructions des autorités marocaines.

Articles similaires