Tragédie d'Al-Haouz : Spéculation sur le prix du pain blanc, le vrai du faux


A Agadir, ville où le séisme du 8 septembre 2023 s'est également fait sentir, plusieurs habitants dénoncent la pénurie de pain et la hausse du prix de ce bien de consommation courante, vendu d’ordinaire à 1,20 dirham dans les boulangeries.

Contacté par Maroc Hebdo, Mohamed Benaissa, coordinateur national de la Fédération marocaine des boulangeries et pâtisseries (FMBP), a cependant nié de manière catégorique toutes les rumeurs, qui ont par ailleurs trouvé une large répercussion sur la toile. "Ce que je peux vous dire à ce sujet, c’est que le prix du pain n’a pas changé," a-t-il assuré. Et de poursuivre : "Nos éléments sont sur le terrain et contrôlent les prix du pain pratiqués par les professionnels du secteur".

Le coordinateur national de la FMBP a soulevé un point qui aurait contribué au renchérissement du prix du pain dans certaines régions de Souss-Massa. "Il nous est rapporté que des gens se rendent dans des boulangeries et achètent un grand nombre de pains ronds et de baguettes. Nous n’avons pas le droit de les interdire. Ces gens-là peuvent être de bonne foi comme ils peuvent être malintentionnés," commente-t-il.

Actions de volontariat


M. Benaissa nous indique par ailleurs que le défi auquel font face les boulangeries est essentiellement lié aux ressources humaines. "Il faut savoir que la main-d’œuvre à Agadir est issue, pour la majorité, de Taroudant et des régions lointaines touchées par le tremblement de terre," explique-t-il, en poursuivant que "certains boulangers ont dû fuir là où ils habitent et travaillent pour rejoindre leurs familles".

En ce moment, la zone de chalandise des boulangeries connaît une affluence inhabituelle, surtout en raison de la fermeture des boulangeries traditionnelles qui opèrent dans le secteur informel. "Dans certains quartiers, il existe des ménages qui ne fréquentent que ce type de commerce. Faute d’alternative, ils se sont retrouvés contraints à changer de fournisseur", conclut-il.

Dans un message adressé ce dimanche 10 septembre 2023 aux propriétaires des boulangeries, le président du bureau régional de la FMBP de la région Souss-Massa, Walid Saadi, a par ailleurs appelé à faire montre de magnanimité et à coordonner avec les membres du bureau régional (Souss-Massa, ndlr) de la fédération pour tout ce qui concerne les actions de volontariat. "Préparez-nous du pain, peu importe la quantité que vous puissiez produire. Je vous informe que les autorités sont prêtes à acheminer le pain jusqu’aux douars touchés. Prenez contact avec nous!", avait-il insisté lors de sa communication à l’adresse des boulangers.


Sollicité à propos de ce sujet, Rachid Aberrah, acteur associatif basé à Agadir, nous a expliqué que des familles dans des douars proches de Taroudant dont il est originaire, ont mis la main à la pâte pour fabriquer du pain et l’expédier vers les petits bourgs enclavés. Ce déséquilibre, créé en raison du manque de main d’œuvre et de la ruée vers les boulangeries en pareille circonstance, a donné lieu à plusieurs expressions de solidarité manifestées par la population marocaine. Encore une fois, les Marocains ont affiché de la bravoure et de la solidarité envers leurs frères et sœurs tourmentés par le séisme.

Articles similaires