TOURISME: LE CRT DE MARRAKECH-SAFI PASSE À L’OFFENSIVE

Malgré l’incertitude qui règne dans le secteur, les professionnels du tourisme de la Ville ocre tentent de sauver les meubles et s’engagent à rouvrir leurs établissements touristiques tout en se réinventant.

Les opérateurs touristiques de Marrakech passent à l’offensive et tenteront tant bien que mal, de sauver ce qu’il reste à sauver de la saison d’hiver 2020/2021. Une saison qui débute avec les vacances de la Toussaint, soit début octobre. Réuni le vendredi 18 septembre 2020, le Conseil régional du tourisme (CRT) de la région Marrakech-Safi a décidé une reprise de l’activité touristique qui s’articulera autour de la réouverture des établissements touristiques, la relance et la reconquête des parts de marché et l’innovation en termes d’offres touristiques.

«Même si la situation économique et sanitaire internationale est encore incertaine, nous avons quelques lueurs d’espoir. La mise en application du contrat-programme constitue un grand acquis pour la sauvegarde de l’emploi dans les secteurs d’activités touristiques les plus touchés et la mobilisation continue pour que les autres acteurs de la chaîne de valeur, comme les restaurants touristiques, l’artisanat, les activités d’animation et l’événementiel soient également couverts», souligne le CRT de Marrakech-Safi.

Protocole sanitaire
Ce dernier semble optimiste, surtout lorsque l’on sait que plusieurs compagnies aériennes ont inclus le Maroc parmi leurs dessertes. Pour le moment, les transporteurs aériens proposent 27 rotations par semaine sur la destination Marrakech, d’autres étant à l’étude en fonction de l’assouplissement, notamment, du délai de validité du PCR qui devra passer de 48h à 72h, la suppression du test sérologique et/ou la levée des restrictions de déplacement.

Au niveau local, la région a renforcé son dispositif sanitaire et plusieurs entreprises touristiques se déploient pour reprendre leurs activités, fait savoir le CRT. Sur le volet hébergement, une cinquantaine d’unités sont déjà opérationnelles dans le respect du protocole sanitaire requis. D’autres réouvertures d’hôtels et palaces sont prévues dans les semaines à venir, comme le Royal Mansour, La Mamounia, le Fairmont et le Fours Seasons. Les musées, restaurants et jardins sont aussi concernés par cette vague de réouvertures. Le jardin Majorelle ouvrira ses portes début octobre et une journée porte ouvertes est prévue le 26 septembre.

Par ailleurs, entre octobre et décembre, et en partenariat avec l’ONMT, une campagne de communication sera lancée. Elle sera relayée sur les médias, les réseaux sociaux et sur la plateforme visitmarrakech.

«Conscients de la nécessité de se réinventer, les professionnels de la région travaillent depuis plusieurs mois sur un plan d’accélération adapté à la situation, qui va marquer un tournant décisif dans notre approche de concevoir, de produire et de commercialiser des solutions de plus en plus innovantes et stimulantes de la demande», déclare le CRT. Plusieurs nouveautés ont ainsi été conçues et d’autres le seront incessamment, par thème et par territoire dans le cadre du plan d’accélération 2021/2022.

«Un plan global afin d’adapter les différentes destinations de la région, de stimuler les emplois, d’encourager l’innovation et l’investissement, de repenser une industrie du voyage et de l’hospitalité plus performante, plus durable et plus inclusive », selon le CRT.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger