Tourisme : le contrat-programme enfin signé !

Lors de la 9e réunion du Comité de veille économique

Le Contrat-programme pour la relance du secteur touristique, couvrant la période 2020-2022, a été signé, jeudi à août Rabat, dans le but de soutenir et relancer le secteur du tourisme dans la phase post Covid-19.

Signé en marge de la 9e réunion du Comité de veille économique (CVE), ce contrat-programme qui comprend un ensemble de mesures d'accompagnement en faveur de ce secteur clé de l’économie nationale, ambitionne de donner une impulsion forte au secteur et d’insuffler une nouvelle dynamique pour accompagner sa relance, sa transformation et la diversification de sa chaîne de valeur.

Les mesures engagées dans le cadre de ce contrat-programme ont été conçues autour de 3 idées fondamentales à savoir, le maintien des emplois et la préservation du tissu économique, la stimulation de la demande et la transformation structurelle du secteur.

Ce contrat-programme comprend 21 mesures qui permettront au secteur notamment de préserver le tissu économique, réduire le poids de l’informel, stimuler l’investissement et la transformation de l’outil de production et poser les bases d’une transformation durable du tourisme au Maroc.

Le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Abdellatif Kabbaj, a relevé que ce contrat-programme vise à garantir l’accès à la couverture sociale pour l’ensemble des acteurs du secteur, tout en maintenant les emplois et les revenus pour plus de 80% du personnel, d'ici fin 2020. Il s'assigne également pour objectifs de soutenir économiquement et financièrement le secteur pour la relance et sauvegarder les entreprises opérant dans le tourisme, grâce à des facilités de remboursement des crédits octroyés par les banques.

Ce contrat programme, qui vise à contractualiser les engagements réciproques du secteur public et privé, a été paraphé d'une part par l'Etat représenté par le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, le ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle et d’autre part, le secteur privé, représenté par la Confédération nationale du tourisme (CNT) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM).

Avec MAP


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger