Tourisme: La CNT rencontre les professionnels de la région Souss-Massa

La séance de travail a été l’occasion d’échanger avec les professionnels sur la situation actuelle de l’industrie du tourisme dans la région.

Le Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa accueille le nouveau bureau de la Confédération nationale du tourisme (CNT) pour préparer une stratégie de relance du secteur du tourisme après la pandémie du Covid-19.

Le président du CRT d’Agadir Souss-Massa, Rachid Dahmaz, et des membres du bureau exécutif du CRT ont ainsi accueilli, le mardi 21 septembre 2021, le nouveau bureau de la CNT, représenté par son président, Hamid Bentahar, et son vice-président, Hicham Mhamdi Alaoui, pour une première rencontre avec les professionnels du tourisme de la région Souss-Massa, dans le cadre de la tournée régionale de la CNT.

Le CRT a convié, pour cette réunion de concertation restreinte, le président de la chambre de commerce d’industries et de services de Souss-Massa, le président de la chambre d’artisanat et le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de la région, le directeur de l’aéroport Agadir Al-Massira, ainsi que les présidents des associations professionnelles du tourisme et les représentants de toute la chaîne de valeur du secteur de la destination Agadir Souss-Massa.

Chaîne de valeur
«Cette séance de travail, qui s’est déroulée dans une ambiance collégiale, a été l’occasion d’échanger avec les professionnels de la région sur la situation actuelle de l’industrie du tourisme dans la région, et de récolter leurs recommandations respectives à prendre en considération lors de l’élaboration de la stratégie de la CNT, à présenter au nouveau Chef du gouvernement pour préparer la relance à court terme de l’activité touristique post-Covid», précise le CRT.

Rachid Dahmaz a aussi exposé la situation difficile que vivent les entreprises touristiques de la destination Souss-Massa et a cité par la même occasion les solutions à adopter pour espérer un développement du tourisme balnéaire et d’arrière-pays.

A l’issue de cette réunion restreinte, il a été voté à l’unanimité un ensemble de recommandations prioritaires à mettre en oeuvre pour amorcer la relance du tourisme post-Covid, en l’occurrence, le déblocage des budgets nécessaires au développement de l’aérien point à point, l’un des principaux leviers pour développer la compétitivité de la première station balnéaire du Maroc.