TikTok va poursuivre l’administration Trump

Guerre commerciale sino-américaine

La guerre commerciale sino-américaine n’est pas prête à s’estomper. Après l’affaire Huawei, le président américain Donald Trump s’attaque maintenant au réseau social TikTok.

Il a signé récemment deux ordres exécutifs obligeant ByteDance, la société basée en Chine qui possède TikTok, à vendre ses actifs américains, arguant que ses liens avec Pékin constituaient une menace pour la sécurité. Le premier ordre, signé le 6 août, interdit les transactions avec l'application dans les 45 jours. Le deuxième décret, signé une semaine plus tard, a donné à ByteDance 90 jours pour se désinvestir.

La réponse de TikTok ne s’est pas fait attendre. Le groupe a annoncé qu'il porterait plainte contre l'administration Trump. «L'administration a ignoré nos efforts considérables pour répondre à ses préoccupations, que nous avons menées pleinement et de bonne foi», a déclaré la société dans un communiqué annonçant le procès.

«Nous ne prenons pas les poursuites contre le gouvernement à la légère, mais nous pensons que nous n'avons d’autre choix que de prendre des mesures pour protéger nos droits et les droits de notre communauté et de nos employés», poursuit le groupe.

La plainte de TikTok fait valoir que l'administration Trump n'a pas réussi à prouver que TikTok était une menace pour la sécurité nationale.

 


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger