Tenue de la COP 28 aux Emirats Arabes Unis : Le monde en pleine incertitude climatique


Le 30 novembre 2023, s’est ouverte à Dubaï, aux Emirats arabes unis, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, “COP 28”. Mission: lancer un appel urgent à l’accélération de l’action collective sur le climat. En effet, les organisateurs de l’événement ont alerté sur le fait que que “cette année sera l’année la plus chaude jamais enregistrée dans l’histoire de l’humanité et que les impacts de la crise climatique provoquent des ravages sans précédent sur la vie humaine et les moyens de subsistance dans le monde entier”. Pays leader en la matière, le Maroc est bien entendu représenté.

La délégation marocaine compte parmi ses membres, la secrétaire générale de la Fondation Mohammed-VI pour la protection de l’environnement, Nouzha Alaoui ainsi que la directrice des partenariats au sein de la même fondation, Kenza Khalafi, de même que Rachid Firadi et Razi Bouzkari, respectivement directeur du partenariat, de la communication et de la coopération et directeur du changement climatique, de la biodiversité et de l’économie verte au ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

Se tenant jusqu’au 12 décembre 2023, la COP 28 connaîtra aussi la présence d’acteurs non étatiques, notamment des leaders industriels internationaux, des représentants du secteur privé, des universitaires, des experts et des jeunes pour encourager les décideurs à s’engager davantage dans les questions climatiques.

Articles similaires