Tech: Une unité de recherche et développement d'Oracle au Nearshore

Les connaisseurs de la tech le savent: l’annonce, ce 16 mai 2022, par Oracle de l’installation d’une unité de recherche et développement au Nearshore de Casablanca est sans doute une des informations de l’année non seulement au niveau du Maroc, mais celui de toute l’Afrique. En effet, le groupe américain, qui est le deuxième fabricant de logiciels au monde seulement derrière Microsoft, également basé aux États-Unis, et qui pesait quelque 130 milliards de dollars en 2021, soit le produit intérieur brut (PIB) du Maroc à lui tout seul, signe, ainsi, un acte de foi envers le secteur technologique marocain montant, et d’ailleurs sa PDG, Safra Catz, a elle-même fait le déplacement, à l’occasion de l’annonce, au Royaume, où elle a notamment été reçue par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et le ministre délégué chargé de l’Investissement, Mohcine Jazouli.

Selon un communiqué publié dans la foulée par la primature, le futur Oracle Lab sera créé en partenariat avec le gouvernement et l'Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) de Benguerir, et il semble que d’autres projets pourraient suivre car selon la même source, Mme Catz en a également profité pour aborder avec MM. Akhannouch et Jazouli “la coopération en matière d’investissement entre Oracle et le Royaume du Maroc ainsi que des projets de développement d’Oracle au Maroc”.

Reste à savoir les détails techniques de la future unité, notamment le coût financier qu’elle devra nécessiter. Mais en choisissant d’investir au Maroc, Oracle amènera certainement d’autres entreprises de même rang à vouloir mettre leurs billes dans le pays et éventuellement contribuer à faire du Maroc la place forte de la technologie en Afrique, ambition qui est d’ailleurs affichée au plus haut sommet de l’État.