Tebboune accuse le Maroc d’attaquer le sélectionneur Jamel Belmadi

Nouvel épisode dans la folie complotiste d’Abdelmajid Tebboun contre le Maroc. Dans son rendez-vous périodique avec les médias de son pays, vendredi 26 novembre, le président algérien a cette fois-ci accusé le Royaume … de s’attaquer à l’entraineur de l’équipe national de son pays, Jamel Belmadi !  

“Nous soutenons la sélection nationale alors que certaines parties essaient de la détruire et de saper le moral de Jamel Belmadi”, a déclaré Tebboune, ajoutant que ces parties “se trouvent à l’intérieur mais aussi à l’étranger” en pointant du doigt vers l’ouest, pour désigner le Maroc implicitement. « Ils font appel à leurs sites électroniques pour causer des problèmes à l’Algérie par tous les moyens », poursuit-il.  

Le président algérien rejoint ainsi les médias de son pays dans leur délire complotiste. Plusieurs chaines avaient en effet accusé le Maroc d’essayer de “freiner” les résultats positifs de la sélection algérienne, invaincue depuis 2018 et 33 matchs. Certains sont allés même jusqu’à affirmer que le Royaume “influence” la CAF dans ses choix d’arbitres des qui dirigent les rencontres de l’Algérie. 

Ce n’est pas la première fois que Tebboune essaie d’instrumentaliser les performances de la sélection. Le sacre continental des Fennecs en 2019, et la grande popularité du sélectionneur Jamel Belmadi, sont souvent utilisés par le pouvoir algérien pour soulager la pression sous laquelle il se trouve, et détourner l’attention de la population, depuis le soulèvement populaire de février 2019.  

 
 

Quelles alternatives au gaz algérien?

Alors que les cours du gaz connaissent des hausses vertigineuses dans le monde entier, le Maroc se retrouve dans l’obligation de trouver des alternatives immédiates au gaz algérien. Les responsabl

Lire la suite