Torses nus et chaînes autour du corps, les taximen manifestent à Rabat

Après plus de trois mois d’arrêt de travail

Les chauffeurs de grands taxis ont tenu un sit-in, mardi 30 juin, à Rabat. La manifestation, passive, a tout de même enregistré quelques tensions, puisque les taximen ont choisi de protester torses nus et corps enchaînés. Une image qui a choqué les autorités et les citoyens de la capitale.

Après un Sit-in organisé le 18 juin à Salé, les taximen se sont présentés à Rabat mardi 30 juin 2020 en scandant des slogans pour appeler le gouvernement à les autoriser de reprendre leur activité normale, comme les bus, les trains et les tramways. Torses nus et chaînes autour des corps, les chauffeurs de taxi tentent tout pour attirer les autorités, qui sont restées silencieux après leur premier sit-in. Les chauffeurs de grands taxis de la région de Rabat-Salé-Kénitra sont en colère contre les responsables du secteur au niveau de la région. Après plus de trois mois d’arrêt de travail, la reprise vient avec des mesures que les professionnels rejettent en bloc.

Les chauffeurs ont été autorisés à reprendre leurs activités avec la stricte condition de se limiter à 3 passagers, au lieu de 6 qu’ils transportaient d’habitude. Les taximen ne peuvent pas accepter cette mesure, puisqu’ils se trouvent ainsi avec 50% de moins de leur recette et 100% de charges fixes. Concession au propriétaire des taxis, assurance annuelle de plus de 8.000 dirhams, les professionnels se disent incapables de tenir le coup en cas de réduction de leurs recettes. En arrêt de travail depuis le 20 mars 2020, les taximen protestent contre le Wali de la région pour ces décisions qui ont mis à mal leur seule source de revenu, après une coupure de trois mois.

L.B.S


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger