Un système de détection du COVID-19 100% marocain

Ai-Inside, la solution par l'intelligence artificielle

Grâce à l’intelligence artificielle, la start-up kénitrie “AI-Inside” souhaite mettre sur le marché un système de détection des malades du Covid-19 peu cher et made in Morocco.

On sait que les applications de l’intelligence artificielle (IA) sont nombreuses. Et de voir d’aucuns chercher à l’utiliser pour faire face à la pandémie de Covid-19 n’est pas, pour les connaisseurs, pour surprendre. Reste à savoir quel usage en faire exactement, et en ce qui concerne par exemple la start-up kénitrie “AI-Inside”, une des rares au Maroc à oeuvrer dans le domaine de l’IA, il s’agit de développer un système de détection des malades potentiels à partir des données de leur température corporelle, et ce en utilisant des caméras.

Vrai, il existe déjà sur le marché des caméras thermiques qui offrent ce genre de possibilités. Mais celles-ci sont chères, pour la raison simple que pour qu’une caméra thermique soit efficace elle se doit d’être dotée d’une multitude de capteurs, quasiment un par pixel, en sachant que les pixels se comptent par centaines dans ce type de caméras -soit, en conséquence, des coûts de fabrication exorbitants.

L’idée d’AI-Inside est ainsi de réduire le nombre de capteurs nécessaires en comblant la différence par l’IA. Celle-ci serait entraînée grâce à ce que l’on appelle dans le jargon de l’informatique le “machine learning”, de sorte à nécessiter au fur et à mesure moins d’informations des capteurs de la caméra pour donner la température exacte des personnes apparaissant sur son écran.

“Les recherches sont à un stade avancé, et nous pensons que d’ici quelques semaines nous disposerons d’un prototype ne dépassant pas les 5.000 euros par unité”, confie le responsable ingénierie d’AI-Inside, Abdelmoula Khdoudi. Ce dernier, qui a cofondé la société en 2018 avec son épouse après quelque sept ans d’expérience dans le domaine de l’industrie, nous a également révélé qu’à l’exception de solutions thermiques qu’AI-Inside devrait réceptionner dans les deux mois d’Amérique du Nord, qui compte les références en la matière actuellement, tout le matériel utilisé sera marocain.

Business angels
Ce qui tombe bien dans la conjoncture du moment, où les chaînes d’approvisionnement se retrouvent littéralement grippées par le Covid-19 du fait des mesures prises de par le monde par les gouvernements. “Le problème qui se pose actuellement à nous est celui du perfectionnement de notre prototype, qui nécessite des moyens financiers que nous n’avons pas,” poursuit M. Khdoudi. “MarocPME, avec laquelle nous sommes entrés en contact, nous a informés qu’elle ne pouvait intervenir qu’au moment de la production en série, pas celui du prototypage, mais elle nous a offert de nous faire bénéficier de son réseau pour trouver des investisseurs.

Par ailleurs des business angels ont eu vent de notre système et ont d’eux-mêmes pris langue avec nous.” AI-Inside, dont l’ambition est de fusionner à grande échelle au Maroc la recherche dans l’IA et la gestion industrielle de sorte à rendre celle-ci plus efficace, se dit toutefois “confiante” de passer l’étape de la mise sur le marché sans encombre.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger