Suspension des RDV pour les visas schengen de regroupement familial en Italie

Rome en croisade contre les intermédiaires

Le Consulat d’Italie a décidé de suspendre, pour deux semaines, les rendez-vous pour l’obtention de visa Schengen de regroupement familial, après avoir constaté des pratiques frauduleuses de plusieurs intermédiaires qui monnayent ce service gratuit.

Si vous prévoyez de déposer prochainement une demande de visa pour rejoindre vos proches résidant en Italie, merci de revoir vos plans. Les rendez-vous pour l’obtention de ce sésame de regroupement familial sont suspendus pour deux semaines, depuis le 12 septembre 2022. L’annonce a été faite le même jour par le Consul général d’Italie à Casablanca, Marco Silvi, dans une vidéo postée sur la page Facebook de la chancellerie. «Nous avons pris acte de pratiques de la propagation d’intermédiaires pour obtenir des rendez-vous au centre TLS contact à Casablanca.

Nous souhaitons lutter contre ces pratiques illégales, avec tous les moyens à notre disposition, avec TLS contact. C’est pourquoi nous avons décidé de suspendre tous les rendez-vous de regroupement familial pour les deux prochaines semaines, notamment pour réaffecter les créneaux libérés et proposer plus de rendez-vous», déclare-t-il. Une décision qui survient après plusieurs témoignages de Marocains sur les réseaux sociaux, qui dénonçaient des retards dans la prise de rendez-vous pour le visa Schengen pouvant même atteindre six mois, alors que, curieusement, certains de leurs compatriotes les obtenaient en quelques semaines.

En réalité, depuis l’avènement du Covid-19, qui a contraint les consulats européens à restreindre le nombre de visas octroyés, de nombreux intermédiaires se sont engouffrés dans cette brèche pour mettre en place un business florissant en proposant des services aux demandeurs. Devant l’urgence ou incapables de patienter pendant plusieurs mois, certains n’hésitent pas à solliciter leurs services, avec des prix oscillant entre 1.000 et 5.000 dirhams pour les RDV de visas en Europe, notamment pour la France et l’Espagne.

Arnaques en ligne
Et comme souvent dans ce genre d’opérations, les risques d’arnaque sont plus que probables. Le directeur général du Centre monétique interbancaire (CMI), Ismail Bellali, avait d’ailleurs alerté sur cette situation le 22 août 2022, dans une publication sur son compte LinkedIn. «Devant l’appétit des citoyens à obtenir des RDV pour les demandes de Visa Schengen auprès des centres BLS et TLS, des mercenaires se sont installés, prétendant vendre des RDV proches.

Ils proposent leurs services sur les réseaux sociaux », écrit-il. Avant de détailler le mode opératoire de ces malfrats. «Les escrocs ont leurs approches bien rodées pour mettre en confiance. Ils demandent à leurs victimes ainsi rassurées, de procéder au paiement des frais par carte bancaire. La victime communique à son interlocuteur les informations de sa carte, un instant plus tard, la victime reçoit de sa banque le code SMS de validation de paiement qu’elle communique à l’escroc, et l’opération de paiement est validée», explique-t-il. A l’en croire, ces arnaqueurs arrivent même à duper leurs victimes pour empocher des sommes colossales.

«Il s’agit d’une opération de paiement pour une recharge de la mwallet de l’escroc. Ce dernier ne se contente pas d’une unique opération. Il affirme à la victime que le paiement a échoué sous prétexte qu’il a mal saisi le code et il recommence l’opération une 2e, une 3e…», renchérit M. Bellali, avant de révéler qu’«une femme dans l’urgence d’obtenir un RDV pour elle et son mari pour des raisons médicales a validé 5 fois 2.000 dirhams».