Spotify: El grandeToto, l'artiste le plus écouté dans le monde arabe

El GrandeToto a été l’artiste le plus streamé au Maroc mais également l’artiste arabe le plus streamé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, annonce la plateforme de streaming Spotify dans son dernier classement de 2021.

La plateforme de streaming Spotify a annoncé que le rappeur marocain El GrandeToto a été l’artiste le plus écouté au Maroc et dans le monde arabe en 2021. «Cette année, l’artiste le plus streamé au Maroc fut également l’artiste arabe le plus streamé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il s’agit de El GrandeToto. Le premier album concocté par ce rappeur marocain de 25 ans s’appelle Caméléon: il est sorti en mars dernier et ne cesse, depuis, de dominer les charts Spotify, dépassant aujourd’hui les 50 millions de streams», indique Spotify dans un communiqué.

Second au podium des artistes les plus écoutés, l’artiste Inkonnu. Comme son nom l’indique si bien, son rap semble venir d’ailleurs. Inkonnu est devenu le premier rappeur arabe à figurer au classement mondial de Spotify, annonce cette dernière. La troisième place revient à Tagne. Le rappeur performe depuis dix ans, mais ce n’est que récemment qu’il a décollé avec le single Nadi Canadi, sorti le 14 mars dernier, et qui est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands succès marocains. Ce single figure d’ailleurs parmi les titres les plus streamés au Maroc.

Au Panthéon des artistes
La quatrième place est occupée par Stormy. «On ne se lasse pas d’écouter les sons de ce natif de Rabat, qui font montre du savoir-faire d’un artiste confirmé qui veut tout et tout de suite. En effet, une génération de jeunes Marocains se retrouve dans les chansons originales que ce jeune homme compose. Reconnu au sein du cercle très fermé des hip- hop stars et soutenu par ses pairs en plus d’être très apprécié par ses fans, Stormy est rapidement devenu un artiste influent pour tous les aficionados du rap marocain», déclare Spotify.

On retrouve à la cinquième place le natif d’Oujda: Draganov. Il figure désormais au panthéon des artistes les plus célèbres de l’Est du pays. Sa participation au concours Génération Mawazine en 2014 lui a permis de se faire connaître du grand public, mais aussi de démontrer son talent de rappeur à travers un flow innovant et des textes acérés. Son album Colors, sorti en septembre cette année, restera un des chefs d’oeuvres du rap marocain, estime Spotify.

«Ces artistes reflètent l’industrie actuelle de la musique, telle que les fans la construisent. Ces performances sont un clin d’oeil à la croissance éblouissante du hiphop marocain et à la diversité du talent qui a amené le rap ‘made in Morocco’ à la place qu’il occupe aujourd’hui», souligne la plateforme de streaming Spotify.