BP swipe-970x250

Soutien à la filière céréalière

La BAD octroie près de 200 millions d’euros au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) soutient le développement de la filière céréalière au Maroc. Elle a approuvé un prêt de 199 millions pour financer le Programme d’appui au développement compétitif et résilient de la céréaliculture (PADCRC). «Le projet a pour finalités de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Maroc et de réduire ses importations de céréales, en misant notamment sur l’amélioration de la productivité et de la résilience de la céréaliculture face au changement climatique», explique l’institution bancaire.

D’après elle, ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence, qui aide les pays du continent à affronter la crise alimentaire et les accompagne dans les réformes du secteur agricole.

Selon Achraf Hassan Tarsim, le responsable-pays de la Banque pour le Maroc, «cet appui va contribuer à accroître la productivité céréalière de 50%, à réduire les importations de céréales de 20% à l’horizon 2030 et à augmenter les revenus des agriculteurs. En somme, le projet va créer plus de valeur ajoutée et plus d’emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural». Il précise en outre qu’à travers ce soutien financier, la BAD souhaite «atteindre un palier supérieur avec le Royaume».

E.S

Articles similaires