Soufiane Rahimi, attaquant vedette du Raja de Casablanca: Une star précoce

Il figure actuellement parmi les meilleurs joueurs évoluant sur le continent et ne cesse de confirmer toute l’étendue de son talent. Lui, c’est Soufiane Rahimi, l’attaquant vedette du Raja de Casablanca. Sa dernière prouesse, le titre de meilleur joueur lors de la finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), remportée par les Verts sur le score de 2 buts à 1, devant la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), le samedi 10 juillet.

Le jeune artificier de 25 ans a montré le chemin de la gloire à ses coéquipiers, après avoir inscrit un but très tôt dans le match sur la pelouse du Stade Mathieu Kerekou de Cotonou (Bénin), avant que son compère en attaque, le serial buteur congolais Ben Malongo ne corse l’addition. Même en infériorité numérique après l’expulsion de son milieu Omar Arjoune à la 63e minute, et malgré la réduction du score par les Algériens, les hommes du coach Lassaad Chebbi ont tenu bon et atteint le firmament.

Cette nouvelle récompense individuelle s’ajoute à celles déjà obtenues dans la carrière de cet artiste, habitué aux paillettes lors des grandes rendez-vous. En 2020, il est l’un des principaux auteurs du sacre du Raja en première division marocaine (Botola pro).

Rahimi brillera de nouveau, en janvier 2021, lors de la 6e édition du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) au Cameroun, en terminant meilleur joueur du tournoi et meilleur buteur avec cinq réalisations, dont un doublé lors de la demi-finale contre le pays hôte. De belles performances qui lui ont permis d’être convoqué pour la première fois en équipe nationale A par Vahid Halilodzic, le 5 novembre 2020, lors de la double confrontation Maroc-République centrafricaine, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022.

Ce destin vert, ce rajaoui ne pouvait y échapper. Soufiane est en fait le fils aîné de Mohamed Rahimi, chargé du matériel au sein du club, qui habite au coeur même du Complexe sportif du club, à l’Oasis.

Ce dernier, affectueusement surnommé «Hajj Youâri» par les passionnés du Raja, exerce ce métier depuis presque 40 ans. Après avoir intégré dès le bas âge l’école de football du Raja, il évolue dans toutes les catégories avant d’atterrir chez les espoirs en 2014. Il s’en va ensuite peaufiner sa formation sous les couleurs de l’EJSC, avant de revenir au Raja. Il joue son premier match avec l’équipe première le 18 juillet 2018, sous les ordres de l’ancien coach Juan Carlos Garrido, à l’âge de 19 ans.

Et ne cesse de briller sous le maillot vert et blanc depuis lors. Son frère cadet, Houcine Rahimi, non moins talentueux lui aussi, a été intégré à l’équipe A en 2020 par l’ex-coach Jamal Sellami. La relève est en marche.

Les Aigles Verts sur le toit de l’Afrique

Par cette victoire, le Raja Club Athletic, 12 fois champion du Maroc, huit fois vainqueur de la Coupe du Trône et triple vainqueur de la Ligue des Champions, étoffe son palmarès d’une 3e couronne

Lire la suite