BP swipe-970x250

Sommet arabe d’Alger : Nasser Bourita proteste avec véhémence contre les agissements de son homologue algérien


Arrivé en début d’après-midi pour prendre part avec ses homologues de la ligue arabe à la réunion préparatoire du sommet arabe, Nasser Bourita a protesté avec véhémence contre les agissements de Ramtane Laamamra, qui présidait la réunion en sa qualité de ministre des Affaires étrangères du pays hôte, l’Algérie. 

D’abord, la délégation marocaine a été victime d’actes non conformes aux usages diplomatiques et aux règles devant présider à la préparation d’une rencontre de cette importance. En effet, aucun responsable algérien n’a été à l’accueil du ministre marocain, c’est le ministre mauritanien des Affaires étrangères qui a accueilli son homologue marocain à son arrivée au centre des congrès d’Alger.

Ensuite, selon une source diplomatique, le ministre algérien s’est opposé de manière catégorique à la proposition marocaine d’introduire dans l’ordre du jour du sommet l’ingérence iranienne dans les affaires du Maghreb et la livraison de drones iraniens aux mains du polisario. Le ministre algérien a refusé de soumettre la proposition marocaine au vote. Ce qui est contraire à toutes les pratiques de préparation des sommets des chefs d’Etat.


La même source ajoute que le comportement de M. Laamamra a dépassé toutes les limites y compris le respect de l’ordre alphabétique des Etats devant être de rigueur pour donner la parole aux chefs des délégations, entre autres, ou lors du diner qu’il a offert en honneur aux délégations présentes. La source diplomatique ajoute que plusieurs autres délégations arabes ont été victimes d’agissements déplacés de la part d’officiels et de fonctionnaires algériens.

Autre élément caractérisant la mauvaise foi algérienne, AL24news, présentée comme étant la chaîne accréditée par la Ligue arabe pour la transmission des travaux du sommet d’Alger, a publié la carte du monde arabe, en tronquant la carte du Maroc, le Sahara marocain étant séparé du reste du pays. La délégation marocaine a protesté contre cette manipulation et le secrétaire général de la Ligue arabe a réfuté le fait que ladite chaîne soit mandatée par l’instance arabe. D’autant plus, ajoute le secrétariat général dans une mise au point, que la ligue arabe adopte la carte du monde arabe sans frontières entre ses Etats. AL24news a, elle aussi, publié un communiqué dans lequel elle présente ses excuses, disant que ce qui s’est produit n’est nullement intentionnel et elle considère comme « erreur de son service iconographie » la publication de la carte du Maroc tronquée. Une explication qui ne peut convaincre personne.

Certaines sources avaient annoncé que face à ces agissements algériens tout sauf respectant les usages diplomatiques et protocolaires, M. Bourita dont l’arrivée à Alger a été l’événement-phare de cette journée de samedi, aurait quitté la réunion, mais un communiqué des Affaires étrangères tombé vers 23 heures de ce samedi a démenti cette information.

N. Jouhari

Articles similaires